fbpx
Journaleco
Journaleco.

Malgré la crise du Covid-19, un premier semestre 2020 au vert pour OCP

Le Groupe OCP affiche à fin juin 2020 des résultats opérationnels supérieurs à la moyenne du secteur, en dépit du contexte de pandémie actuel et d’une baisse générale des prix. Cette performance reflète les avantages compétitifs du Groupe, sa forte présence à l’international et sa flexibilité industrielle. Durant cette période, OCP a maintenu un chiffre d’affaires stable à 27,4 milliards de MAD, grâce à une hausse significative des volumes d’exportation d’engrais, compensant largement la baisse des prix comparativement au premier semestre de 2019. L’EBITDA du Groupe est stable avec une marge d’EBITDA solide de 31%, similaire à l’année dernière, largement supérieur à la moyenne du secteur qui se situe autour de 20% sur la même période. OCP consolide ainsi sa position de leader sur le secteur, notamment grâce à l’amélioration continue de ses coûts de production. OCP a par ailleurs ouvert plusieurs chantiers de pilotage de ses performances afin de limiter les effets négatifs générés par la pandémie. L’effet de ces mesures, qui se poursuivront post-pandémie, se verra sur les résultats de l’année 2020. Le Résultat net consolidé part du groupe est impacté par la comptabilisation en totalité sur le semestre (conformément aux normes internationales IFRS) de la contribution du Groupe OCP au Fonds spécial COVID-19, de 3 milliards de MAD. Sans l’impact non récurrent de la contribution Fonds spécial COVID-19, de 3 milliards de MAD auquel le Groupe OCP a été parmi les premier contributeurs, le Résultat net consolidé part aurait été de 1,7 milliards de MAD (au lieu des -0,6 milliards de MAD). Du fait du contexte de pandémie mondiale, l’environnement économique actuel demeure incertain et le Groupe OCP reste vigilant en s’appuyant sur ses projets de pilotage de performance, ce qui lui permet de monitorer les risques de façon continue. Toutefois, et malgré la pandémie qui perdure, les perspectives du Groupe pour l’année 2020 sont favorables. Ainsi, sous réserve d’absence d’impacts significatifs à venir de la pandémie COVID-19, l’année 2020 présente des projections positives et bien meilleures attendues pour la fin de l’exercice. En ce qui concerne les indicateurs financiers de OCP SA, rappelons qu’ils sont présentés en normes comptables marocaines, et présentent par conséquent des différences avec les comptes consolidés du Groupe. Le chiffre d’affaires en retrait de 7% par rapport à la même période l’année dernière s’explique par la contre-performance des ventes de roche et d’acide phosphorique, partiellement compensée par une augmentation de ventes d’engrais. L’EBITDA est de ce fait également en retrait de 7%.  Le résultat net s’affiche à 6 millions de MAD à fin juin 2020, sous l’effet d’une augmentation des amortissements liées aux mises en service de nouvelles installations, ainsi que la constatation du don COVID-19, étalé sur une période de 5 ans. Retraité de cet élément exceptionnel, le résultat net de OCP SA s’élève à 0,3 milliards de MAD. Le résultat net à fin août en revanche s’élève à 0,8 milliards de MAD.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.