fbpx
Journaleco
Journaleco.

Activité portuaire: baisse du trafic de 8,6% à fin février

Le port de Tanger Med se classe à la première des infrastructures portuaires en Afrique. Tanger Med constitue une plateforme industrielle pour plusieurs entreprises opérantes dans différents secteurs tel que l’automobile, l’aéronautique, la logistique, le textile et le commerce. 25092019 - Tanger

Le trafic transitant par les ports gérés par l’Agence Nationale des Ports (ANP) a atteint un volume global de 13,6 millions de tonnes (MT) à fin février 2021, en baisse de 8,6%, par rapport à la même période un an auparavant.

Par nature de flux, les évolutions enregistrées font état d’une baisse des importations de 8,5% avec un volume de 8,5 MT qui s’explique, notamment, par la baisse des importations des aliments de bétails (-27%), des céréales (-12,7%), du charbon (-9,8%) et du trafic des hydrocarbures (-13,9%), indique l’ANP dans une note de synthèse sur son activité portuaire.

Les exportations ont connu, pour leur part, une baisse de 7,6% avec un volume de 4,7 MT, due particulièrement au recul du trafic des engrais (-16,6%), des phosphates (-18,9%) et du trafic des conteneurs en tonnage (-10,7%).

L’ANP fait savoir, en outre, que les volumes du cabotage ont diminué de 19,7%, avec un trafic de 430.438 tonnes, induite essentiellement par la baisse du trafic des hydrocarbures (-47,5%).

La répartition du trafic par port fait ressortir que les ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar ont assuré le transit de 10,4 millions de tonnes ce qui représente environ 76% du trafic des ports gérés par l’ANP.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.