fbpx
Journaleco
Journaleco.

BAD-Soudan du Sud : L’hôpital de Juba doté de la première unité de production d’oxygène pour combattre Covid-19

Le Soudan du Sud a commencé à produire de l’oxygène avec la mise en service de la toute première unité de production d’oxygène du pays à l’hôpital universitaire de Juba, financée à hauteur de 980 000 dollars américains par le Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement.

Ces équipements ont été acquis dans le cadre des mesures du Groupe de la Banque visant à soutenir la réponse du Soudan du Sud à la pandémie de Covid-19. Le projet a été mis en œuvre par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le compte du gouvernement.

D’une capacité de production de 2 500 litres par jour, avec une possibilité de recharge d’environ 72 bouteilles d’oxygène du type D par jour, l’unité servira de plateforme de production et d’approvisionnement centralisée pour les zones reculées du pays.

L’équipement comprend également 240 bouteilles d’oxygène et des accessoires ; des ressources ont également été mises à disposition pour faire face aux services de maintenance pour quatre années. Le financement a aussi servi à la construction du local abritant les installations.

La ministre de la Santé du Soudan du Sud, Elizabeth Achuei, a déclaré que la mise en service de l’unité de production était une bonne nouvelle pour le pays et qu’elle permettrait de disposer d’oxygène en prévision d’une éventuelle troisième vague de Covid-19. « Le Soudan du Sud n’aura plus à importer de l’oxygène des pays voisins, ce qui signifie que l’oxygène sera fourni aux centres de santé en temps opportun et qu’on pourra sauver plus de vies », a-t-elle ajouté.

« L’installation d’équipements pour la production d’oxygène renforcera substantiellement la fourniture de soins intensifs aux patients gravement touchés par le Covid-19 », a déclaré Dr Fabian Ndenzako, représentant de l’OMS au Soudan du Sud.

L’unité de production permettra de renforcer le système de santé du pays et d’améliorer la préparation aux situations d’urgence, en particulier dans la réponse au Covid-19 qui sévit dans le pays.

Benedict Kanu, le directeur de la Banque africaine de développement pour le Soudan du Sud, a déclaré que la mise à disposition de l’unité de production d’oxygène figurait parmi les efforts déployés par le Groupe de la Banque et ses partenaires pour mettre en place un système de santé solide et efficace au Soudan du Sud afin de répondre aux situations d’urgence sanitaire.

« Le Covid-19 reste une menace majeure aussi bien pour la population du Soudan du Sud qu’ailleurs en Afrique. Le Groupe de la Banque africaine de développement continuera de collaborer avec le gouvernement du Soudan du Sud et ses partenaires de développement tels que l’OMS pour garantir une réponse rapide à la pandémie et aux situations d’urgence futures, en matière de santé publique afin de sauver des vies et maintenir les moyens de subsistance en faveur des populations », a ajouté M. Kanu.

Rénovation de centres d’isolement

Grâce au financement de la Banque, l’OMS a rénové trois centres d’isolement dans les localités de Wau, Yei et Nimule afin de suivre des patients atteints par le Covid-19 qui présentent des symptômes légers ne nécessitant pas d’hospitalisation.

« Nous apprécions la généreuse contribution de la Banque africaine de développement », a déclaré le représentant de l’OMS. L’isolement en temps opportun dans des centres sanitaires pour les cas légers du Covid-19 réduit le nombre de nouvelles infections. »

Les installations pour l’isolement ont été remises aux autorités soudanaises en même temps que l’unité de production d’oxygène.

En juin 2020 , le groupe de la Banque africaine de développement avait accordé une subvention de 4,2 millions de dollars au Soudan du Sud dans le cadre de sa Facilité de réponse à la pandémie de Covid-19. Ce financement constituait le premier soutien direct de la Banque au secteur de la santé de ce pays fragile. Le projet est mis en œuvre par l’OMS en coordination avec le ministère de la Santé.

Le financement a permis à l’OMS de fournir au ministère sud-soudanais de la Santé des médicaments essentiels, des kits biomédicaux et des équipements de protection individuelle. Elle a également permis à l’OMS de former quelque 400 travailleurs de la santé pour soigner les patients atteints du Covid-19 dans le pays. Des fonds ont également été affectés à la restructuration et à l’équipement de quatre centres de traitement du Covid-19.

Au 31 août dernier, le Soudan du Sud enregistrait 11 446 cas confirmés de Covid-19 avec 120 décès, selon le ministère de la Santé.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.