fbpx
Journaleco
Journaleco.

Campagne agricole 2021/2022 : Les préparatifs sont à pied d’œuvre

A l’image de la précédente campagne agricole réussie, les préparatifs sont à pied d’œuvre afin d’assurer un bon démarrage et un déroulement de la campagne actuelle dans les meilleures conditions.

Conscient de l’importance du secteur agricole, un des piliers de l’économie marocaine qui contribue à hauteur de 14% du Produit intérieur brut (PIB) et emploie une partie importante de la population active, le gouvernement a pris une batterie de mesures en vue de garantir la réussite de la campagne agricole 2021/2022.

A cet effet, le ministère de tutelle se penche sur la préparation à l’avance de la campagne agricole et veille à prendre les mesures nécessaires pour assurer un bon lancement de l’année agricole et un déroulement de la campagne dans de bonnes conditions.

Soucieux de couvrir les besoins des agriculteurs en matière de semences sélectionnées subventionnés, les engrais et les pesticides, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki a indiqué jeudi que les intrants de la production agricole ont été fournis en quantités suffisantes.

L’accompagnement des agriculteurs et investisseurs est également au rendez-vous, en plus de l’élargissement des superficies de l’assurance agricole, et du renforcement du financement agricole.

Le ministère de l’Agriculture s’occupera en outre de l’accélération de la cadence de la conservation collective gratuite au profit des petits agriculteurs.

La campagne agricole 2021-2022 s’annonce ainsi « prometteuse », notamment après une excellente année agricole, où le PIB agricole s’est accru de plus de 17%, a déclaré le ministre, ajoutant que le PIB  de la campagne en cours devrait s’établir à 128 milliards de dirhams (MMDH).

Côté denrées agricoles, le gouvernement veille par ailleurs à assurer un approvisionnement régulier et continu du marché national en denrées alimentaires à des prix raisonnables à la portée des citoyens, et ce via la mise en place d’un programme pour répartir les cultures d’automne à travers les régions, compte tenu de l’état des ressources hydriques et les changements climatiques durant l’automne.

A cet égard, le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a fait savoir que les marchés nationaux dans toutes les régions du Royaume connaissent une disponibilité suffisante en produits alimentaires permettant de répondre aux besoins de consommation.

Force est de constater que la précédente campagne agricole 2020-2021 a connu, au niveau national, un parcours exceptionnel qui s’est traduit par une bonne production céréalière et de bonnes performances pour la plupart des filières de production.

Ces performances sont dues non seulement à une bonne pluviométrie mais aussi à des stratégies de long terme ayant pour objectif de faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socioéconomique au Maroc.

La stratégie « Génération Green » 2020-2030 offre à cet égard une nouvelle génération de mécanismes d’accompagnement pour professionnaliser l’agriculture, notamment via la réforme du conseil agricole, la généralisation des services agricoles digitaux et la promotion de projets d’agriculture solidaire de nouvelle génération.

Outre le volet social et humain, cette stratégie vise entre autres à pérenniser le développement agricole, en poursuivant le développement des filières, par une intervention plus ciblée sur l’amont et la réallocation des efforts sur l’aval ainsi que la modernisation des circuits de distribution permettant ainsi au secteur agricole de jouer pleinement son rôle de moteur de croissance de l’économie nationale.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.