fbpx
Journaleco
Journaleco.

Couverture médicale : nécessité de répondre aux besoins en RH

La généralisation de la couverture médicale nécessite de relever un ensemble de défis relatifs notamment aux besoins en ressources humaines qualifiées et leur répartition géographique, a estimé, mardi, Najib Guedira, Expert international des politiques sociales et ancien directeur de l’Agence de développement social (ADS).

« La réalisation des objectifs de la généralisation de la couverture médicale nécessite particulièrement de répondre au déficit en compétences médicales, garantir une répartition géographique égale de ces compétences, et leur assurer une formation adéquate », a souligné M. Guedira qui était l’invitée de l’émission « les Mardis du PCNS » initiée par Policy Center for the New South (PCNS).

Lors de cette émission qui s’est penchée sur les défis de la généralisation de la couverture médicale au Maroc, M. Guedira a mis l’accent sur la nécessité de la mise en place des mesures d’accompagnement ayant pour objectif d’intensifier les programmes de formation et de consolider les compétences médicales des professionnels de la santé.

« L’objectif de tout système de santé est d’être inclusif par sa capacité à fournir un accès universel. Il doit permettre à tous les citoyens d’avoir un accès facile à des soins de qualité et de sécurité », a-t-il dit, soulignant la nécessité de lever les différentes barrières d’accès aux soins, notamment celle financières, géographiques et culturelles.

Il a, dans ce sens, mis l’accent sur l’importance du partenariat entre le public et le privé comme piste d’amélioration du système de santé national, appelant à faire en sorte que le système de santé réponde de manière efficace aux besoins des citoyens en intégrant les professionnels du privé dans la politique publique de santé du pays.

S’agissant de l’apport des nouvelles technologies dans le développement du système sanitaire marocain, M. Guedira a estimé que ces technologies facilitent davantage l’accès aux services, mettant en avant le rôle de la recherche dans le domaine des technologies de la santé.

« Les Mardis du PCNS » (Policy Center for The New South) se veut un rendez-vous hebdomadaire qui accueille des experts et des représentants des secteurs public et privé, de divers domaines, afin de discuter des sujets d’actualité sur la scène internationale et régionale.

Lancé en 2014 à Rabat avec plus de 40 chercheurs associés du Sud comme du Nord, le Policy Center for the New South (PCNS) offre une perspective du Sud sur les enjeux des pays en développement. Il vise à faciliter les décisions stratégiques et les politiques publiques relevant de ses principaux programmes : Afrique, géopolitique et relations internationales, économie et développement social, agriculture, environnement et sécurité alimentaire et matières premières et finance.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.