fbpx
Journaleco
Journaleco.

Culture : La session d’été du Moussem d’Assilah clôturée dimanche soir

La session d’été de la 42e édition du Moussem culturel international d’Assilah, tenue sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été clôturée dimanche soir.
Organisée par la Fondation du Forum d’Assilah, cette session a été ponctuée par des ateliers de peinture murale, dont l’un dédié aux enfants de la ville, ainsi qu’un atelier de peinture et de gravure, et l’exposition «Rabiïyat 2021», montée au sein de la galerie du Centre Hassan II des rencontres internationales.
L’artiste marocain Mohamed El Anzaoui, chargé de l’atelier de peinture murale, a indiqué que cette session du Moussem est particulière compte tenu de la situation actuelle marquée par l’impact de la pandémie du coronavirus et des restrictions sanitaires ayant empêché nombre d’artistes de se déplacer.
Il a néanmoins mis en avant, dans une déclaration à la MAP, les belles fresques ornant les murs de la ville ainsi que les expositions organisées dans le cadre du Moussem d’Assilah, et ce, malgré la pandémie.
Pour sa part, le Bahreïnien Ahmed Anan, seul artiste étranger ayant pris part aux travaux de ce Moussem, a estimé que la session d’été, organisée durant ce contexte particulier, est une sorte de «soulagement artistique» dans un pays magnifique, saluant dans ce sens l’échange d’expertises, de techniques et d’idées entre les artistiques participant à cette manifestation.
Par ailleurs, plusieurs artistes autodidactes ayant participé à la réalisation des fresques et aux ateliers de peinture et de gravure ont mis l’accent sur le niveau élevé d’encadrement et d’orientation durant cette session du Moussem, exprimant leur espoir que les autres villes marocaines suivent l’exemple d’Assilah afin de diffuser davantage l’art.
La Fondation du Forum d’Assilah avait annoncé que la session d’automne du Moussem sera organisée du 29 octobre au 21 novembre, en collaboration avec le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports -Département de la Culture-, et la commune d’Assilah.
Cette session sera marquée par l’organisation de trois colloques, sous les thèmes «quel avenir pour la démocratie électorale?», «le Maghreb et le Sahel: l’inéluctable partenariat» et «les Arabes et les nouvelles mutations régionales et internationales: où va le panarabisme?», qui verront la participation d’un parterre de chercheurs et d’intellectuels venus des quatre coins du monde, et ce, dans le cadre de la 35e édition de l’Université ouverte Al-Mouatamid Ibn Abbad.
Lors de cette session, un vibrant hommage sera rendu au vétéran de la presse marocaine, Mohamed Brini, en plus de l’organisation de soirées poétiques, qui seront animées par d’éminents poètes marocains et arabes, dont Abdelkrim Tabal (Maroc), Qassem Haddad (Bahreïn), Chawki Bazih (Liban), Sultan Al Amimi (EAU) et Ali Abdullah Khalifa (Bahreïn).
Selon la Fondation, à l’instar des Moussems précédents, cette session automnale accueillera des artistes professionnels du Maroc, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe, qui animeront les ateliers de peinture et de gravure.
Une exposition «one-man-show» du célèbre artiste peintre Khalid El Bekkay aura ainsi lieu à la Galerie du Centre Hassan II, en plus d’une exposition des jeunes peintres d’Assilah à la Galerie «Diwan» du palais de la culture.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.