fbpx
Journaleco
Journaleco.

Décarbonation : Huawei soutient le FIEI organisée dernièrement à Casablanca

Huawei Maroc a soutenu Industrie du Maroc Magazine dans l’organisation de la première édition du « Forum International des Énergies de l’Industrie » (FIEI), organisée le 27 juillet dernier à Casablanca.
Placé sous le thème « Décarbonation, quelles opportunités pour l’industrie marocaine ? », l’événement s’est tenu en partenariat avec Huawei Maroc, principal fournisseur mondial d’infrastructures de technologies de l’information et de la communication (TIC) et d’appareils intelligents, grâce à des solutions intégrées dans des domaines clés de réseaux de télécommunications, indique le groupe dans un communiqué.
Le Forum a réuni acteurs, professionnels et experts locaux et internationaux des énergies vertes ainsi que les industriels autour des enjeux de la compétitivité liée à la facture énergétique et à la décarbonation, poursuit la même source.
S’exprimant à cette occasion, le Directeur marketing et stratégies de Huawei Technologies au Maroc, Chakib Achour, a affirmé l’engagement fort de l’entreprise en faveur de l’environnement.
« Par sa taille et par l’étendue de sa chaîne de valeur, notre entreprise s’engage à travailler en synergie avec nos diverses parties prenantes pour développer des solutions innovantes au service d’un écosystème industriel performant et compatible avec toutes les lois en vigueur sur l’environnement et des bonnes pratiques que nous encourageons », a-t-il souligné.
Et d’ajouter que la protection de l’environnement est l’une des quatre stratégies de durabilité de l’entreprise Huawei. « Aligné sur les objectifs de développement durable des Nations Unies, le domaine environnemental de notre stratégie est axé sur quatre domaines à savoir la réduction des émissions de carbone, l’accélération de l’utilisation des énergies renouvelables, œuvrer pour une économie circulaire et préserver les ressources naturelles », a fait savoir M. Achour.
Il convient de rappeler que le groupe Huawei porte une attention particulière à cette thématique et s’engage à réduire l’impact environnemental à tous les stades du cycle de vie de ses produits. De plus, Huawei s’engage auprès de ses clients, collaborateurs, et des collectivités au sein desquelles elle évolue à adopter un comportement éthique, compatible avec l’ensemble des lois en vigueur. Le Groupe croit fermement que les TIC peuvent promouvoir la prospérité économique et protéger l’environnement naturel pour les générations à venir.
« Huawei Tech for a better planet, c’est ce que nous croyons. C’est aussi une promesse que nous avons faite dans le passé, une promesse que nous suivons maintenant, et que nous tiendrons à l’avenir », a soutenu le responsable.
De son côté, le Président fondateur du FIEI, Hicham Rahioui, a indiqué que « nos industriels ont pris la pleine mesure de la décarbonation. Désormais ils la perçoivent non plus comme une simple opportunité mais plutôt comme un impératif, une nécessité à laquelle ils doivent absolument s’accommoder au risque de voir s’effriter des décennies d’effort et d’investissement. En somme ce sont les acquis de l’industrialisation qui sont en jeu à travers ce passage obligé ».
Et de poursuivre: « D’où l’importance de ce forum qui leur permettra de cerner les véritables enjeux de la décarbonation, de connaître les meilleures pratiques en la matière et d’en maîtriser les leviers. Nous avons pour ce faire sollicité des référents de renommée mondiale et des réussites locales en la matière ».
Dans un contexte mondial marqué par une mobilisation en faveur de la neutralité carbone et une relance post-covid présageant une rude concurrence commerciale, le FIEI vient pour répondre aux préoccupations soulevées au sein de la communauté des industriels marocains relatives, d’une part, à l’exigence de la décarbonation qu’instaure le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) de l’Europe, qui reste le premier partenaire commercial du Royaume, et d’autre part, à l’épineuse question de la facture énergétique.
Deux questions majeures qui ont directement attrait à la compétitivité des entreprises industrielles et, partant de l’économie marocaine. Pour rappel, le Maroc s’est fixé de couvrir 52% de ses besoins énergétiques par de l’énergie propre d’ici 2030, là où l’Europe tout comme les Etats-Unis se projettent sur une neutralité carbone à l’horizon 2050 et la Chine en 2060.
Vu l’enjeu, cette rencontre stratégique de haut niveau est placée sous l’égide du Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie Verte et Numérique, et du Ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement.
En effet, elle s’est déclinée sous la forme d’une conférence inaugurale au cours de laquelle des keynotes ont été donnés, puis ont suivi quatre panels, dont le premier avait pour thème « Une industrie décarbonée : entre potentialités locales et opportunités internationales’’ ; le second était libellé “Les besoins énergétique de l’industrie marocaine vers un modèle durable“ ; le troisième avait pour titre “Quel mix énergétique optimal pour des entreprises à la quête de la compétitivité“ ; et enfin le dernier panel a traité de “Quel mécanisme de support pour une décarbonation optimale ? R&D, innovation, financement et investissement“.
Ce partenariat s’inscrit en droite ligne avec la vision et les valeurs de l’entreprise. En effet, Huawei se veut plus qu’un acteur économique majeur dans le secteur des télécommunications au Maroc mais s’attache également à intégrer dans son modèle de croissance une dimension environnementale certaine.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.