fbpx
Journaleco
Journaleco.

Emploi : L’IFC, en collaboration avec la Banque mondiale, constitue une plateforme dédiée aux femmes du Machreq

Soucieuse de multiplier les débouchés pour des femmes, la Société financière internationale (IFC), en collaboration avec la Banque mondiale à travers le Mécanisme pour l’égalité des sexes au Machreq (MGF)  s’est associée aux plus grandes associations d’entreprises d’Iraq, de Jordanie et du Liban afin de constituer dans chaque pays une communauté dédiée au recrutement et au maintien des femmes dans la population active, la Plateforme d’apprentissage par les pairs pour l’emploi des femmes (PLP). Cette initiative a permis, grâce au recours à la technologie, de passer en mode virtuel et de faire vivre cette communauté.

Pour commencer, IFC a mené une enquête auprès des entreprises membres de ses deux associations partenaires en Jordanie et au Liban — l’Association des technologies de l’information de Jordanie ([email protected]) (a) et la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Beyrouth et du Mont Liban (CCIA-BML). Les réponses de plus de 85 entreprises ont clairement montré que la plupart d’entre elles manquaient de connaissances et de savoir-faire concernant l’élaboration et la mise en œuvre de politiques d’égalité des chances au travail, la promotion de la diversité des sexes aux postes de direction, la lutte contre le harcèlement sexuel, ainsi que la conception et la mise en place de modèles d’horaires flexibles et de travail à domicile.

Mais l’enquête a aussi révélé que certaines entreprises avaient déjà introduit des pratiques de travail flexibles et favorables à la vie de famille. Afin de pouvoir les diffuser plus largement, IFC s’est employée à opérer un rapprochement avec le monde des affaires en Iraq, en Jordanie et au Liban dans le but de favoriser l’échange de connaissances et l’adoption de bonnes pratiques pour promouvoir l’emploi des femmes.

Lancée juste avant le début de la pandémie de COVID-19, la Plateforme d’apprentissage pour l’emploi des femmes réunit régulièrement les plus grands employeurs d’Iraq, de Jordanie et du Liban afin d’aborder les questions liées à la diversité des sexes sur le lieu de travail. Neuf webinaires d’apprentissage ont été organisés dans les trois pays, réunissant 195 participants : 33 entreprises iraquiennes, 90 entreprises jordaniennes et 72 entreprises libanaises. Un large éventail de sujets a été abordé : Santé mentale, résilience et bien-être au travail ; Politiques de travail flexibles et favorables à la vie de famille et avenir du travail ; De l’intérêt pour l’entreprise de nommer les femmes à des postes non conventionnels

Autre mission de la PLP : présenter des exemples de bonnes pratiques pour faire avancer l’égalité des sexes. Trois études de cas ont été lancées en Jordanie sur l’intégration et le maintien d’un plus grand nombre de femmes parmi les employés. L’une de ces études a montré comment Estarta Solutions, une entreprise spécialisée dans l’externalisation, soutient les femmes dans des secteurs non traditionnels. La deuxième a mis en évidence la manière dont l’opérateur jordanien de réseau mobile, UMNIAH, promeut des politiques de lutte contre le harcèlement au travail. Et la troisième a illustré la manière dont Kawar Group, une société holding d’investissement et d’exploitation, encourage des politiques favorables à la vie de famille sur le lieu de travail.

Le rôle des hommes

 Si l’engagement des femmes reste essentiel, il faut également que les hommes occupant des postes de direction agissent pour induire des changements porteurs de transformations. Un « Forum pour les cadres masculins » a été organisé en Jordanie et au Liban dans le cadre de la PLP sur deux sessions, en avril et mai 2021. Les discussions ont porté sur l’intérêt de la diversité, de l’équité et de l’inclusion au niveau de la direction des entreprises, explorant les différentes manières dont des conseils d’administration et des équipes de direction diversifiés et inclusifs peuvent maximiser les retombées positives. Le forum a réuni 18 PDG ou cadres de sexe masculin originaires pour moitié de Jordanie et pour moitié du Liban.

Au-delà du partage de connaissances

 Un concours a été organisé dans chaque pays à travers la PLP pour l’emploi des femmes afin de susciter l’intérêt du secteur privé et, dans un deuxième temps, d’aider les entreprises à atteindre leurs objectifs en matière de diversité. Les deux gagnants, l’entreprise Wakilni au Liban et le prestataire d’éducation et de formation techniques et professionnelles Luminus Education en Jordanie, bénéficient ainsi du soutien d’IFC et des partenaires de la PLP pour évaluer les écarts entre les employées et leurs homologues masculins. Sur la base des résultats de ces évaluations, IFC travaillera avec ces deux entreprises pour élaborer un plan d’action à l’échelle de chacune afin de remédier aux problèmes identifiés et concrétiser les objectifs de diversité et d’inclusion.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.