fbpx
Journaleco
Journaleco.

Entretien avec le président du Conseil provincial de Beni Mellal, M Mohamed Ouhnine.

« Notre objectif est d’honorer nos promesses électorales et d’être au niveau des aspirations des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI , que Dieu l’assiste et des citoyens… » 

Vous venez d’être élu président du conseil provincial de Beni Mellal .Quelles mesures avez-vous prises pour la réalisation des objectifs escomptés ?

M Mohamed Ouhnine : D’abord, je vous remercie infiniment M Frix pour cette initiative louable qui nous permettra de mettre en avant notre stratégie qui augure une nouvelle étape du conseil provincial  dont les membres viennent d’être élus.

Loin de de toute appréhension et de suspicion, je voudrais bien capitaliser sur un grand nombre d’axes relatifs à la réalisation prospective d’un grand nombre de projets structurants à même de participer à la concrétisation d’un développement durable à la province de Beni Mellal. Notre objectif est d’honorer nos promesses électorales et d’être au niveau des aspirations des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI , que Dieu l’assiste et des citoyens.

De facto, nous avons pris une batterie de mesures qui s’assignent pour objectif de conserver les lettres de noblesse du conseil provincial tout en élaborant une nouvelle stratégie à même de favoriser les conditions idoines au conseil susmentionné afin qu’il renaisse de ses cendres.

Nous avons d’abord procédé à la réhabilitation des tous les cadres du conseil  et des  services techniques et budgétaires. Ce remaniement permettra certes d’insuffler une nouvelle dynamique à même de booster les travaux du conseil. D’autres mesures sont prises au niveau des partenariats qui seront signés avec un grand nombre d’acteurs socioéconomiques, de notre stratégie…

Et pour ce qui est de l’ouverture du Conseil provincial sur son environnement extérieur ?

Pour ce qui est de l’ouverture du conseil provincial sur son environnement extérieur et les partenariats, nous ambitionnons de signer des conventions de partenariat avec un grand nombre d’acteurs socioéconomiques concernés comme le Conseil régional , l’OCP le Ministère de l’intérieur en la personne de M le Wali de la Région de Beni Mellal Khénifra  à qui nous rendons un vibrant hommage pour son aide appréciable , son soutien et les efforts inlassables qu’il ne cesse de conjuguer pour que la région de Beni Mellal Khénifra aille de l’avant , il a aussi les associations de la société civile œuvrant dans les domaines culturel , sportif…Nous travaillerons en coordination avec le comité provincial de l’INDH dans le dessein d’encourager les coopératives , les associations…Nous mettrons aussi l’accent sur le soutien des jeunes . A cette occasion, nous souhaitons que le nouveau gouvernement encourage l’intégration des jeunes diplômés dans le  marché du travail¨.

Quels sont les objectifs de la prochaine rencontre qui sera présidée par M le Wali ?

Nous envisageons  aussi d’organiser une rencontre, sous la présidence de M le Wali,  à laquelle participeront M le président du Conseil régional M Adil Barakat, MM les membres du Conseil provincial, MM les présidents des communes urbaines et rurales, MM les chefs des services extérieurs. Ce sera une feuille de route et  une occasion idoine de mettre le doigt sur  les contraintes qui entravent la bonne démarche des communes rurales et d’élaborer un plan d’action du conseil provincial  et une stratégie à même de de réaliser les résultats escomptés.

Quelques contrées   rurales  se cantonnent encore dans l’enclavement. Qui plus est, la problématique de l’eau potable, de la construction des routes…dans quelques douars nous incite à conjuguer plus d’efforts en vue de participer au désenclavement de ces régions montagneuses où la neige, le froid glacial et les pluies  sont à l’origine d’un grand nombre de problèmes surtout en hiver. Il y a , en outre le problème du transport urbain, la problématique des déchets ménagers…Nous avons une stratégie qui sera opérationnelle à partir de janvier 2022 et qui nous permettra de mettre le doigt sur la plaie et de trouver des solutions probantes et tangibles à tous les problèmes qui entravent la bonne démarche et de la province et de la région. L’enjeu est de taille, Je voudrais honorer mes promesses électorales grâce à mes expériences dans le domaine de la gestion de la chose publique. Louange à Dieu, nos indicateurs laissent présager  des résultats positifs. Par conséquent, je voudrais bien faire sortir le conseil de la léthargie dans laquelle il se morfondait des années durant. Notre objectif est de s’ouvrir sur notre environnement extérieur tout en mettant l’accent sur les piliers et les énergies dont dispose le conseil provincial de Beni Mellal dans le but d’élaborer et de concrétiser un grand nombre de projets de développement authentiques. Il est temps de mutualiser les efforts autour des priorités stratégiques. Ainsi, comme l’a souligné Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le glorifie, dans son discours adressé au parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session  de la première année législative de la 11ème législature « Ainsi, notre pays sera plus apte encore à poursuivre son processus de développement et à relever les défis… »

Propos recueillis par SAID FRIX

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.