fbpx
Journaleco
Journaleco.

Fès : Débat sur la diplomatie à l’une des grandes mutations mondiales

Une pléiade d’universitaires marocains et étrangers ont échangé à Fès autour des multiples enjeux de la diplomatie au regard des grandes mutations mondiales.

Lors d’un colloque, initié par la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Fès, les participants ont présenté des visions croisées, des perceptions et des expériences comparatives de différents pays autour de la diplomatie traditionnelle dans ses relations avec les mutations internationales, dont la crise de la Covid-19 et ses répercussions socio-économiques sur les relations internationales.

La diplomatie traditionnelle s’est trouvée sous la pression d’un certain nombre de mutations, favorisant le recours à la diplomatie dite alternative et l’adoption de nouveaux mécanismes de diplomatie, dont les think-tanks et les forums, ont-ils relevé, notant que la diplomatie doit prôner une politique fondée sur ‘’le respect mutuel, le principe du gagnant-gagnant et le développement d’intérêts communs’’.

Ils ont également mis l’accent sur l’importance de la dimension humaine dans la diplomatie et les relations internationales, appelant les jeunes à analyser et les concepts diplomatiques en constante évolution.

D’autres interventions ont abordé des questions relatives à la diplomatie et territoire, à la dimension humaine dans la diplomatie, aux relations diplomatiques et à la nouvelle diplomatie du Royaume et ses manifestations dans l’action diplomatique.

Entre autres axes, la rencontre a passé en revue ‘’ les fonctions et les missions diplomatiques nouvelles’’, ‘’les stratégies actuelles des pays en diplomatie’’ et ’’la formation des diplomates pour faire face aux grands défis’’.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.