fbpx
Journaleco
Journaleco.

Formation professionnelle.. Le secteur privé contribue à hauteur de 500 MDH

Consciente que la compétitivité des entreprises est intimement liée à l’adéquation formation-emploi et au développement du capital humain,  la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a donné son accord pour réaffecter 500 millions de dirhams issus des recettes de la Taxe de Formation Professionnelle (TFP) afin d’accompagner la réalisation de la Feuille de Route Royale inhérente à la formation professionnelle.

À travers cette enveloppe, le secteur privé contribuera à la mise en place des Cités des Métiers et des Compétences (CMC), une nouvelle génération d’Établissements de Formation Professionnelle (EFP) dont seront dotées toutes les régions du Maroc, tel qu’annoncé, en avril 2019, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.