Journaleco
Journaleco.

Gênes et Tanger signent un pacte d’amitié et de coopération

Ce matin, le pacte d’amitié et de coopération entre la municipalité de Gênes et la municipalité de Tanger a été signé par l’adjoint au maire Pietro Piciocchi, représentant le maire Marco Bucci, et le président de la municipalité marocaine Mounir Lymouri.
La cérémonie de signature, au siège de la Mairie de Tanger, s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur d’Italie au Royaume du Maroc Armando Barucco.
« Aujourd’hui, nous avons scellé un important jumelage entre la ville de Gênes et la municipalité de Tanger visant à renforcer un lien historique entre notre ville et le Maroc, qui trouve ses racines dans des relations commerciales séculaires remontant aux XIIIe et XIVe siècles lorsque, à l’époque des Républiques maritimes, les flottes marchandes de notre ville faisaient escale dans les ports marocains pour y acheter de l’orge et du blé.
Aujourd’hui, nos deux villes représentent respectivement la porte de l’Europe et de l’Afrique sur la Méditerranée, deux fonctions stratégiques non seulement en termes de ports mais aussi de carrefours culturels », déclare Pietro Piciocchi, adjoint au maire de Gênes, qui ajoute : « Il est fondamental d’élargir les relations internationales de la ville, de renforcer les relations avec les municipalités qui ont d’importants points de contact, en pensant également aux générations futures, en se concentrant sur des secteurs clés tels que l’économie bleue et les professions connexes, la formation des jeunes, la culture et, par conséquent, le tourisme ».
Le pacte vise à consolider l’amitié entre les deux municipalités par la promotion des échanges dans les domaines des ports, des transports, du tourisme, de la culture, de l’enseignement secondaire et supérieur, du développement économique et de l’urbanisme.
Dans le secteur portuaire et des transports, les deux municipalités s’engagent à favoriser le développement du trafic maritime entre leurs ports respectifs, à promouvoir les échanges entre les autorités compétentes pour optimiser les fréquences de service et à orienter leurs aménagements routiers et urbains respectifs vers l’amélioration de l’accessibilité aux infrastructures portuaires.
Dans le secteur du tourisme, Gênes et Tanger s’engagent à favoriser l’échange entre leurs sujets territoriaux respectifs, tant publics que privés, travaillant à la promotion de leurs destinations respectives et à l’amélioration de l’accueil et de l’offre touristique.
Dans le secteur culturel, les synergies artistiques seront encouragées entre les principales institutions culturelles (théâtres, musées, associations et fondations littéraires, artistiques et musicales), notamment par l’échange de productions, d’expositions et de spectacles.
Dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la recherche, un dialogue sera ouvert entre les institutions mutuelles d’enseignement universitaire, technique, supérieur et professionnel, afin de parvenir à des accords sur des programmes de formation communs et des échanges d’étudiants, de doctorants et d’enseignants.
En particulier, compte tenu de la présence à Tanger du Palais des Institutions Italiennes, les deux municipalités s’engagent à impliquer les institutions éducatives afin qu’elles contribuent à sa valorisation, sous l’égide du Consulat Général d’Italie à Casablanca.
vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ceci se fermera dans 20 secondes