fbpx
Journaleco
Journaleco.

La scientifique en chef de la FAO rejoint le Conseil d’administration du Prix Al-Sumait

Le Docteur Ismahane Elouafi, scientifique en chef de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), rejoint le conseil d’administration du Prix Al-Sumait. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le comité du prix koweïtien Al-Sumait pour le développement en Afrique.
«Nous sommes heureux d’accueillir le docteur Elouafi, scientifique distinguée et véritable leader qui s’est lancée avec passion dans l’amélioration de la qualité de vie des sociétés africaines», a indiqué le docteur Khaled Al-Fadhel, directeur général de la Fondation du Koweït pour l’avancée des Sciences (KFAS), membre et rapporteur du conseil d’administration Al-Sumait.
Le Dr Elouafi a été membre du conseil de l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI), aux USA, le CABI (Centre for Agriculture and Bioscience International) au Royaume-Uni, et l’Institut supérieur de gestion, Canada. Elle est également membre du Groupe scientifique du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires 2021 et du Comité de gestion du système CGIAR.
« Je suis honorée de rejoindre le Conseil d’administration du Prix Al-Sumait. Je serai heureuse de contribuer à valoriser et mettre en lumière nos héros (qu’il s’agisse d’individus ou d’institutions) et leurs contributions au développement africain. Nous devons célébrer leurs réussites, parce que l’espoir peut avoir un impact immense sur le bien-être des gens », a souligné le Docteur Elouafi.
Ses contributions en sciences et en politique ont été récompensées par de nombreux prix prestigieux, dont L’Ordre National du Mérite, décerné par sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc, ainsi que le prix de l’Excellence en Science du Global Thinkers Forum.
L’appel aux nominations du Prix Al-Sumait 2021 dans le domaine de la Santé se termine le 15 Août 2021.
La catégorie Santé inclut sans s’y limiter les initiatives, les programmes et les projets de recherche dans les domaines suivants : le combat contre les maladies prédominantes en Afrique, tout particulièrement concernant le cycle 2021 d’utilisation de cadres de travail et de programmes efficaces pour la résolution de crises sanitaires comme le SARS, la COVID-19, et les maladies zoonotiques infectieuses ; La mise à disposition de personnel médical pour les systèmes de santé nationaux (médecins, ambulanciers et infirmiers), de médicaments, et d’équipement médical et pharmaceutique, le développement des capacités nationales en matière de recherche médicale, d’éducation et de personnel médical, la modernisation et l’entretien des bâtiments médicaux nationaux ; et le développement de politiques de santé nationales et la mise en place efficace de celles-ci.
Les candidats éligibles incluent les organisations et les institutions de recherches dont les initiatives et les programmes ont contribué de façon significative à la résolution des difficultés que rencontre l’Afrique dans le domaine de la santé ainsi que des chercheurs de talents, nominés par leurs institutions et leurs pairs.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.