fbpx
Journaleco
Journaleco.

Le Maroc et le Mexique veulent renforcer leur coopération

Le Maroc et le Mexique ont exprimé leur volonté de mettre en valeur la « forte complémentarité » de leurs économies, notamment en matière d’engrais phosphatés, indique un communiqué de l’ambassade du Maroc à Mexico.

Cette volonté a été exprimée lors d’une récente rencontre à Mexico, entre le ministre mexicain des Affaires étrangères, M. Marcelo Ebrard, et l’ambassadeur du Maroc au Mexique, M. Abdelfattah Lebbar.

Les deux responsables ont mis l’accent sur la complémentarité en « matière d’engrais phosphatés spécifiques pour chaque type de terre et pour toutes les cultures et dont le Mexique a besoin », souligne la même source, d’autant que ce pays est considéré comme le 7e fournisseur agricole au Monde.

Les deux responsables ont également évoqué l’expertise mexicaine dans le secteur des infrastructures dont pourrait bénéficier le Maroc.

Lors de cette audience, l’accent a été mis aussi mis sur les perspectives de coopération dans le secteur touristique, en tirant profit, notamment, des atouts dont disposent les deux pays en matière de richesse des offres et de la diversité du patrimoine culturel dans les deux pays.

A ce propos, l’Ambassadeur du Maroc a fait part de la volonté du Royaume d’activer les mécanismes de coopération bilatéraux, notamment dans le domaine économique, en favorisant les échanges commerciaux et en encourageant les investissements dans les secteurs de l’automobile, l’industrie aéronautique, les énergies renouvelables et l’agriculture et ce, au vu de l’énorme potentiel existant et qui demeure en deçà des attentes des deux pays, relève la même source.

Les deux responsables ont convenu d’oeuvrer conjointement pour la consolidation des relations bilatérales pour le bénéfice des peuples marocain et mexicain, notamment dans le cadre d’une coopération Sud-Sud agissante et mutuellement avantageuse, conclut le communiqué de l’ambassade.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.