fbpx
Journaleco
Journaleco.

Législatives 2021 Place aux alliances…Le PAM, l’Istiqlal en pole position ! 

Après la victoire du RNI des élections législatives du 8 septembre dernier et la nomination de son Président Aziz Akhannouch Chef de Gouvernement par le Roi, les yeux sont rivés maintenant sur la formation du Gouvernement. En effet, depuis le week-end dernier, les tractations se font à rythme non stop. Au menu, la constitution d’une alliance gouvernementale homogène. Et du côté de l’opinion publique, l’on veut bien savoir avec qui le RNI va-t-il gouverner ?

Dans sa réponse, le RNI tient à préciser que les consultations pour la formation du futur gouvernement seront engagées dès la cette semaine. ‘‘ Ces consultations vont concerner tous les partis qui ont obtenu des sièges au Parlement pour la formation d’une coalition en vue de constituer la prochaine équipe gouvernementale’’, dit-on auprès de la Colombe, relevant que le programme gouvernemental est la base de ces négociations, qui doit être axé dans son ensemble sur le programme du parti et ceux des autres partis qui partagent avec lui les mêmes visions et idées. Par ailleurs, dans un communiqué rendu public samedi dernier, le RNI s’est dit prêt à œuvrer avec toutes les forces politiques, aussi bien au niveau local que national, pour former des coalitions solides et harmonieuses. Et d’ajouter que le parti, après avoir pris connaissance des résultats définitifs des élections législatives, régionales et locales du 8 septembre, et qui lui ont permis de décrocher la première place, affirme sa disposition à collaborer, à l’échelle nationale et locale, avec toutes les forces politiques nationales « pour la formation de coalitions harmonieuses et solides capables de gérer la chose publique avec efficience, au service des citoyens ».

Pour rappel, le Roi Mohammed VI avait reçu vendredi au Palais royal à Fès, Aziz Akhannouch, président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), que le Souverain a nommé chef de gouvernement et a chargé de former le nouveau gouvernement, conformément aux dispositions constitutionnelles et sur la base des résultats des élections législatives du 08 septembre 2021. M. Akhannouch avait indiqué dans une déclaration à la presse après cette nomination que son parti engagera des consultations avec les partis en accord avec lui, pour la formation d’une majorité cohérente, homogène et porteuse de programmes convergents.Il a exprimé le vœu que le gouvernement comprendra des membres en mesure de mettre en œuvre les grands chantiers et stratégies du Roi, ainsi que les programmes gouvernementaux.

K. Fakhir

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.