fbpx
Journaleco
Journaleco.

Les applications Facebook ont permis aux utilisateurs de célébrer le Nouvel An ensemble, même lorsqu’ils étaient séparés.

Casablanca, le 06 janvier 2020 – A l’image de l’année 2020, le réveillon du nouvel an a été différent. Il y a eu moins de foule dans les rues du monde entier pour célébrer le nouvel an. Au lieu de cela, plus de personnes ont passé une nuit confortable à la maison, se remémorant une année difficile et espérant des jours meilleurs à venir. Malgré le fait qu’un grand nombre d’entre eux étaient séparés de leurs amis et de leur famille en raison de la pandémie du COVID-19, les gens ont pu se connecter entre eux de la même manière qu’ils l’ont fait toute l’année : par des appels vidéo et audio en ligne, et en nombre record.
En 2020, les gens se sont tournés vers la technologie pour rester en contact et faire avancer les choses face à la distanciation sociale et à l’obligation de rester à la maison, et les appels vidéo sont sans doute devenus la fonctionnalité la plus demandée. Chez Facebook, nous avons constaté une augmentation des appels vidéo tout au long de l’année sur Messenger, Instagram et WhatsApp, et la nuit du 31 décembre n’a pas fait exception. Le réveillon du Nouvel An est une nuit historiquement chargée pour nos services, mais cette année, nous avons atteint de nouveaux records.
« Avant la crise du COVID-19, le réveillon du Nouvel An générait les plus gros pics de Facebook en messagerie, téléchargement de photos et de partage social à minuit dans le monde entier. Cependant, en mars 2020, les premiers jours de la pandémie ont produit des pics de trafic supérieurs de plusieurs fois à la veille du Nouvel An – et cela a duré des mois », a déclaré Caitlin Banford, Responsable du Programme Technique de Facebook. « Dans les coulisses, l’ingénierie de Facebook s’est réunie pour apporter des améliorations sans précédent en efficacité pour rendre notre infrastructure plus résistante. Ce travail comprend des tests de charge, des tests de reprise après sinistre et des capacités de brassage. Cette année, le réveillon du Nouvel An a été très différent, et nous avions des équipes d’ingénieurs dans toutes les applications de Facebook, prêtes à résoudre n’importe quel problème, afin que le monde puisse sonner en 2021 ».

Communiqué

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.