fbpx
Journaleco
Journaleco.

Marchés de capitaux : Covid-19 Response étudie les répercussions de la pandémie sur l’Afrique

Un rapport clé Covid-19 Response (CRR) co-rédigé par Oxford Business Group (ONG) et l’African Securities Exchanges Association (ASEA) étudie les répercussions de la pandémie sur les efforts visant à attirer des flux entrants sur les marchés de capitaux de la région et les opportunités d’investissement en prévision de la reprise économique mondiale.

Le rapport intitulé « Les marchés financiers en Afrique » propose une analyse détaillée du rendement du secteur durant la pandémie et du potentiel de croissance dans un format convivial et accessible. Le document présente des données essentielles ainsi que des infographies relatives au contexte socio-économique régional.

Ledit rapport, qui représente la dernière publication CRR panafricaine d’OBG, examine la contribution que les Bourses africaines devraient apporter au développement économique de la région à court terme. Il s’intéresse également aux efforts communs déployés sur le continent afin de renforcer l’intégration financière, considérée comme essentielle pour stimuler l’intérêt des investisseurs pour les marchés de capitaux de la région.

Le document propose un entretien approfondi avec M. Edoh Kossi Amenounve, président de l’ASEA, et des études de cas sur la manière dont les principaux acteurs du secteur ont maintenu la continuité des activités pendant la pandémie et se préparent à présent à l’expansion post-Covid.

« Même si la crise liée à la pandémie de Covid-19 se poursuivra en 2021, les campagnes de vaccination redonnent confiance aux marchés financiers africains, et nous anticipons une année nettement meilleure que 2020 en termes de valeur des transactions », a déclaré M. Amenounve.

Avant la signature d’un protocole d’entente pour le rapport, Karine Loehman, directrice générale d’OBG pour l’Afrique, a souligné que les marchés de capitaux africains étaient sur le point de jouer un rôle clé en attirant les investissements nécessaires à la prochaine phase du développement socio-économique de la région, qui devrait s’attacher à rendre la croissance économique à la fois durable et plus inclusive.

« Même si la pandémie a inévitablement eu des répercussions sur la région, l’Afrique occupait déjà une place de choix dans les destinations populaires en matière d’investissements avant la crise du COVID et regroupe aujourd’hui des économies qui comptent parmi les plus florissantes du monde », a-t-elle précisé. « Notre rapport rédigé avec l’African Securities Exchanges Association s’intéresse aux nombreuses opportunités qui attendent les investisseurs désireux de contribuer à la transformation de la région et, dans le même temps, de libérer le potentiel des marchés de capitaux africains. »

Le CRR s’inscrit dans une série de rapports sur mesure produits actuellement par OBG et ses partenaires. D’autres outils de recherche très pertinents et indispensables, dont divers articles et entretiens sur l’évaluation de l’impact économique du Covid-19 par pays, sont également disponibles.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.