fbpx
Journaleco
Journaleco.

Marrakech… Baisse de 0,8% de l’indice des prix à la consommation en novembre

L’indice des prix à la consommation (IPC) dans la ville de Marrakech a connu, au cours du mois de novembre dernier, une baisse de 0,8% par rapport au mois précédent, en passant de 103,7 à 102,9.
Cette variation est le résultat d’une baisse de 1,9% de l’indice des produits alimentaires et d’une hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires, explique la Direction régionale de Marrakech-Safi du Haut-commissariat au plan.
Comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC du mois de novembre dans la ville de Marrakech a enregistré une hausse de 0,5% en passant de 102,4 à 102,9, indique la Direction dans sa note sur l’évolution de l’IPC dans la ville de Marrakech entre octobre et novembre 2020.
Pour ce qui est de l’indice des onze premiers mois de l’année en cours, il a connu une augmentation de 0,7% par rapport à la même période de 2019, en passant de 101,8 à 102,5.
Les variations des indices des produits non alimentaires observées entre octobre et novembre 2020 touchent principalement les «articles d’habillement et les chaussures» et les «meubles, les articles de ménage et l’entretien courant du foyer» avec une hausse de 0,7% et 0,5% respectivement et les «transports» avec une baisse de 0,3%.
Les indices des classes alimentaires ont enregistré entre octobre et novembre 2020 des variations allant d’une baisse de 17,9% pour «les fruits» à une hausse de 2% pour les «poissons et fruits de mer».
Au niveau national, l’IPC a connu, au cours du mois de novembre 2020, une baisse de 0,7% par rapport au mois précédent.
Cette variation est le résultat de la baisse de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.
Les baisses des produits alimentaires observées entre octobre et novembre 2020 concernent principalement «les fruits» avec 12,1%, «les légumes» avec 2,2%, «les viandes» avec 2,0% et «le Café, thé et cacao» avec 0,2%.
En revanche, les prix ont augmenté de 1,0% pour «les poissons et les fruits de mer» et de 0,4% pour «les huiles et les graisses».
Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des carburants de 0,2%.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.