fbpx
Journaleco
Journaleco.

Marrakech : Partenariat pour la promotion de l’éducation environnementale

Une convention de partenariat portant sur la promotion de l’éducation environnementale dans les établissements scolaires relevant de la région Marrakech-Safi a été signée, lundi à Marrakech, entre plusieurs partenaires.

Paraphée entre la wilaya de la région Marrakech-Safi, l’Académie Régionale d’Education et de Formation (AREF) de Marrakech-Safi, la Direction Régionale de l’Environnement, l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT) et l’Observatoire de la Palmeraie de Marrakech, cette convention vise à instaurer les bases de l’école des droits de l’homme et à vulgariser la culture environnementale auprès des générations montantes.

Le partenariat, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs stratégiques de développement durable, s’assigne aussi pour objectifs la généralisation des clubs environnementaux et l’expérience des « Jeunes Reporters pour l’environnement », et la consécration de la culture de la reconnaissance des clubs par l’attribution du Pavillon Vert.

La convention, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet 10 de la Loi-cadre 51-17 relative à l’éducation, la formation et la recherche scientifique, et visant la promotion de la vie scolaire, se propose aussi de définir le cadre de coopération et de partenariat entre les parties signataires, pour l’encouragement et le rayonnement de l’éducation sur l’environnement au niveau des établissements scolaires, la création et l’équipement des clubs environnementaux, en plus de la mise en œuvre de leur rôle, à travers le renforcement des capacités des encadrants environnementaux dans le domaine de la sensibilisation des générations montantes aux enjeux et problématiques environnementaux, les mécanismes de leur protection et la réalisation du développement durable.

La signature de cette convention est de nature à contribuer à la réalisation des objectifs régionaux du développement durable à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action annuel pour la promotion de l’éducation environnementale au niveau régional, accompagné de la mise en place d’un comité régional d’éducation environnementale pour le suivi des plans d’action des clubs environnementaux de façon régulière et structurelle, outre l’encouragement du réseautage entre les établissements partenaires dans le domaine de l’éducation environnementale, afin de réaliser la convergence entre les clubs de l’environnement et l’organisation de grandes manifestations environnementales.

Dans une allocution à cette occasion, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, Ahmed Karimi, s’est félicité de la conclusion de cette convention aux objectifs avantageux, rappelant que l’éducation environnementale et le développement durable ont toujours été un enjeu pour l’école marocaine.

Dans ce contexte, M. Karimi a mis l’accent sur l’importance de l’adhésion à cet effort collectif visant à intégrer les dimensions de développement dans tous les plans et programmes afin de garantir la convergence des interventions et l’évaluation saine de ce genre de convention.

De son côté, la représentante de la Wilaya de la région Marrakech-Safi, a indiqué que l’éducation environnementale et la promotion de la culture du développement durable sont au coeur de l’action des autorités publiques, mettant en relief le réseautage avec la société civile œuvrant dans ce domaine.

Dans ce contexte, elle a souligné que la Wilaya de la région Marrakech-Safi demeure mobilisée pour garantir la réussite des efforts visant la promotion de l’éducation environnementale et la culture du développement durable notamment dans le domaine éducatif.

La cérémonie de signature de cette convention s’est déroulée en présence du coordinateur régional de l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT), le directeur de l’Observatoire de la Palmeraie de Marrakech, les directeurs provinciaux et les coordinateurs des directions provinciales d’éducation et de formation, rappelle-t-on.

 

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.