fbpx
Journaleco
Journaleco.

M’diq-Fnideq : Exercice de simulation de lutte contre les feux de forêts

Firefighters are at work to extinguish a wildfire spreading between Orgon and Senas, southern France, on August 26, 2012. The fire has destroyed about 300 hectares of forest. AFP PHOTO / SEBASTIEN HREBLAY

Un exercice commun de simulation de lutte contre les feux de forêts au niveau des massifs forestiers de la préfecture de M’diq-Fnideq, a été organisé, samedi, afin de tester la préparation de tous les intervenants à l’opération d’extinction d’incendies.

Cet exercice, supervisé par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, et le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassine Jari, s’inscrit dans le cadre de mesures proactives visant à prévenir les incendies de forêt durant la saison estivale 2021, indique un communiqué de la préfecture.

Des éléments de la protection civile, des services des Eaux et forêts, des Forces armées royales (FAR), de la Sûreté nationale, des Forces auxiliaires, de la Gendarmerie royale et des autorités locales, ainsi que des agents de la Promotion nationale ont été mobilisés pour mener à bien cet exercice, qui vise à rehausser la préparation et la rapidité d’intervention des équipes de lutte contre les incendies, et à renforcer la coordination entre les différents services concernés lors des interventions sur le terrain.

Le nombre de participants à cet exercice, auquel ont pris part également le commandant régional de la Protection civile, le directeur régional des Eaux et forêts et de la lutte contre la désertification, et nombre de responsables provinciaux, a été estimé à environ 300 personnes de divers services et organes, répartis sur plusieurs points d’intervention.

La même source précise que tous les moyens logistiques et les outils d’extinction des feux de forêts ont été déployés à cet effet, notant que le nombre de points de contrôle permanents a été augmenté pour couvrir tout le couvert forestier, relevant de la préfecture de M’diq-Fnideq, et ce afin de rehausser la rapidité de détection des départs de feux et d’assurer la rapidité d’alerte et d’intervention.

Cet exercice sur le terrain intervient après une série de réunions tenues aux niveaux régional et provincial, en vue d’établir des plans pour lutter contre les incendies de forêt à l’approche de l’été.

Il a été marqué par la sensibilisation des habitants des douars, par les autorités, le conseil communal de M’diq et les représentants des communes soulaliyates situées à proximité des forêts, à la nécessité de contribuer à la préservation de la richesse forestière et d’informer rapidement les autorités locales en cas de détection de signes d’un départ de feu.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.