fbpx
Journaleco
Journaleco.

Mendicité : Lancement à Tanger du plan d’action pour lutter contre l’exploitation des enfants

Le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, et la Présidence du ministère public, en coordination avec les secteurs ministériels et les institutions nationales, ont lancé, jeudi à Tanger, le plan d’action pour protéger les enfants de l’exploitation dans la mendicité.

Cette cérémonie a été marquée par la tenue, au siège de l’Institut national de l’action sociale (INAS) à Tanger, de la première réunion de l’équipe de terrain pour protéger les enfants de l’exploitation dans la mendicité à la préfecture de Tanger-Assilah.

La tenue de cette réunion intervient après la formation de la Cellule d’assistance sociale, et la fixation par les secteurs ministériels, les institutions nationales et la présidence du ministère public de leurs points focaux dans l’équipe de terrain, qui est composée de représentants du parquet général aux tribunaux de première instance et près la Cour d’appel, ainsi que des représentants des services décentralisés du ministère de la Santé, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports, l’Entraide nationale, la sûreté nationale, la gendarmerie royale, et du centre d’accompagnement pour la protection de l’enfance.

Il convient de rappeler que le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, et la présidence du ministère public, en coordination avec les secteurs gouvernementaux concernés, avaient annoncé, le 4 décembre 2019, le lancement du plan d’action pour protéger les enfants de l’exploitation dans la mendicité dans la ville de Rabat, Salé et de Témara, comme expérience pilote.

Un an après son lancement, cette expérience a permis le traitement de 142 cas d’enfants victimes d’exploitation dans la mendicité, dont 79 filles et 63 garçons.

Le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, et la présidence du ministère public, ont annoncé, lors de la réunion du Comité central de pilotage et de suivi du plan, tenue le 1er février dernier, l’élargissement de l’expérience à quatre nouvelles provinces et préfectures, qui abritent les dispositifs territoriaux intégrés pour la protection des enfants, à savoir Tanger, Meknès, Marrakech et Agadir.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.