fbpx
Journaleco
Journaleco.

Monétique: Deux banques algériennes exaucent la prière anti-Maroc de Abdelmajid Tebboune

Les deux banques algériennes Crédit populaire d’Algérie (CPA) et Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP), viennent de divorcer de leurs partenaires marocains respectifs, (S2M) et M2M Group, indique Maghreb Emergent.

Cette décision intervient dans un contexte politique très intensifié, en effet une avalanche des décisions jugées irréfléchies, de la part d’un Etat algérien désemparé selon moult observateurs et chefs d’Etats, suscitant une crise géopolitique notamment avec le Royaume du Maroc et la France, cette dernière accuse le régime algérien d’entretenir une « rente mémorielle ».

Pour rappel, en mai dernier le président algérien avait donné ses instructions aux entreprises algériennes de se libérer de leurs engagements avec leurs partenaires ou prestataires marocains, pour rien que d’être marocains, en l’occurrence l’opérateur téléphonique Djezzy, la Compagnie algérienne d’assurance et de réassurance (CAAR) et la Société nationale d’assurance (SAA), sous prétexte de l’existence d’un transfert d’informations sensibles pour la sécurité du pays, mais aussi la sortie de devises que l’Algérie ne veut plus dépenser de manière « déraisonnable »

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.