fbpx
Journaleco
Journaleco.

Nouaceur : lancement officiel d’une école de la 2e chance nouvelle génération

Le lancement officiel d’une école de la 2e chance (E2C) nouvelle génération au niveau de la province de Nouaceur a été donné, jeudi, à l’école Al Yarmouk, en tant que mécanisme efficient pour lutter contre la déperdition scolaire.

Lancée par le gouverneur de la province de Nouaceur, Abdallah Chater et la présidente de l’association « Enfance Maghreb avenir » (EMA), Najat Limet, cette école permet aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences à même de faciliter leur insertion dans le marché d’emploi.

Le gouverneur de Nouaceur a procédé également à la distribution des contrats de travail sur la première promotion des jeunes apprentis dans les métiers de la restauration, suite à une formation, assurée par l’Association Enfance Maghreb avenir.

Assurée grâce à un partenariat entre l’EMA, l’Initiative nationale de développement humain (INDH) de Nouaceur, le secteur privé et la direction provinciale de l’Education nationale, cette formation qui s’inscrit dans le cadre du programme III « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » de l’INDH a eu lieu au sein du centre de formation et d’insertion professionnelle des jeunes à l’Ecole de 2ème chance d’Al Yarmouk.

La formation vise à lutter contre la déperdition scolaire et à renforcer l’insertion économique des jeunes à travers la formation professionnelle.

A cet égard, le Chef de la division « Action sociale » de la préfecture de la province de Nouaceur, Ibtissam Rinka a souligné que ce projet entre dans le cadre de l’INDH pour la formation des jeunes en situation de décrochage scolaire et les jeunes sans emploi, le but étant de faciliter leur insertion dans le marché d’emploi.

Dans une déclaration à la MAP et sa chaîne d’information en continu M24, elle a souligné que pour accueillir les bénéficiaires dans de bonnes conditions, il a été procédé à l’aménagement d’un terrain de sport au centre de formation la 2ème chance à l’école Al Yarmouk de Nouaceur avec un budget global de 600.000 dirhams dont 250.000 DH de l’INDH et à l’acquisition d’un minibus pour le transport des élèves avec un budget global de 320.000 dirhams dont 224.000 DH de l’INDH, outre 709.330 DH dont 150.000 Dh de l’INDH pour l’équipement et le fonctionnement du centre de formation.

Pour sa part, la présidente de l’association « Enfance Maghreb Avenir » a indiqué, dans une déclaration similaire, que l’association a réussi avec le soutien de plusieurs partenaires à former, durant de deux ans, les bénéficiaires dans le domaine de la restauration, en plus des cours complémentaires dispensés en matière d’informatique, de bureautique, de langues, de mathématiques et d’infographie.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des projets d’inclusion sociale à travers la création et la mise à niveau des centres de formation au sein des établissements scolaires pour dispenser une formation et une éducation de qualité aux bénéficiaires, a-t-elle ajouté.

De son côté, le directeur provincial de l’éducation nationale à Nouaceur El Amrani Taouifiq a relevé qu’il s’agit d’un projet ambitieux qui entre dans le cadre de la concrétisation des dispositions de la loi-cadre relative au système de formation et d’éducation non formelle pour accorder une 2è chance aux élèves en situation de déperdition scolaire et faciliter leur insertion dans le marché de l’emploi.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.