fbpx
Journaleco
Journaleco.

Office des changes : Allègement du déficit commercial de 22,8% en 2020

Le déficit de la balance commerciale s’est allégé de 22,8% à 159,5 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, après cinq années d’aggravation du déficit, selon l’Office des changes.
La part du déficit commercial dans le produit intérieur brut (PIB) est passée de 17,9% en 2019 à 14,9% en 2020, en baisse de 3 points, précise l’Office des changes dans son rapport annuel sur le commerce extérieur au titre de l’exercice 2020.
A l’instar des cinq dernières années, la balance commerciale par groupes de produits est déficitaire à l’exception de celle des produits alimentaires, fait remarquer la même source.
Le solde des échanges extérieurs de biens d’équipement s’est amélioré, réduisant la valeur du déficit à 56,6 MMDH et le déficit des produits énergétique a reculé à 48,6 MMDH.
Les demi-produits ont enregistré, également, un allègement de leur déficit commercial à 34,6 MMDH et le solde commercial des biens de consommation s’est amélioré à 20 MMDH.
Les produits bruts ont vu aussi leur déficit commercial se réduire à 1,3 MMDH, alors que le solde des produits alimentaires est resté excédentaire avec toutefois un repli de sa valeur de 86,1%.
Par pays, la balance commerciale demeure déficitaire vis-à-vis de l’Espagne, premier partenaire commercial du Maroc, avec un déficit de 1,6 MMDH, en baisse de 79,3% par rapport à 2019.
En revanche, vis-à-vis de la France, le Maroc enregistre un excédent commercial de 6,6 MMDH en hausse de 4,4 MMDH.
Le déficit commercial vis-à-vis de la Chine continue de se creuser depuis 2011, pour atteindre 49 MMDH en 2020 contre 47,1 MMDH, une année auparavant, alors que les échanges commerciaux avec les Etats-Unis dégagent un déficit commercial en baisse de 31,5% à 17,2 MMDH et le déficit commercial vis-à-vis de l’Italie s’est réduit de 21,8%.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.