fbpx
Journaleco
Journaleco.

Office des changes… Le déficit commercial du Maroc enregistre un allègement de 32,7% à fin janvier

Le déficit commercial du Maroc s’est établi à 11,06 milliards de dirhams (MMDH) à fin janvier 2021, enregistrant un allègement de 32,7% par rapport au même mois de l’année précédente, selon l’Office des changes.

Cet allégement s’explique par une baisse des exportations de 5,2% moins importante que celle des importations (-16%), précise l’Office dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs de janvier 2021, notant que le taux de couverture a enregistré une amélioration de 7,8 points à 68,4%.

La baisse des importations de biens fait suite au recul des importations de la totalité des groupes de produits en l’occurrence, des produits énergétiques (-2,029 MMDH), des biens d’équipement (-1,772 MMDH), des demi produits (-1,117 MMDH), des produits finis de consommation (-1,104 MMDH), des produits alimentaires (-460 MDH) et des produits bruts (-202 MDH).

S’agissant des importations des biens d’équipement, elles ont atteint 9,02 MMDH contre 10,80 MMDH à fin janvier 2020. Cette baisse est due principalement au recul des achats des moteurs à pistons et ceux des voitures utilitaires.

Parallèlement, les approvisionnements en produits finis de consommation baissent de 12,3%. Cette évolution est attribuable essentiellement au recul des achats des parties et pièces pour voitures de tourisme (-14,7%) et à ceux de voitures de tourisme (-9,7%).

Au niveau des exportations, le recul touche principalement les ventes du secteur de l’automobile, du textile et cuir et de l’aéronautique, relève la même source.

Ainsi, les exportations du secteur automobile se sont établies à 6,91 MMDH à fin janvier 2021, en baisse de 11,6%. Cette évolution s’explique, principalement, par le recul des ventes du câblage (-12,2%) et de la construction (-14,3%). La part de ce secteur dans le total des exportations s’élève, ainsi, à 28,8% à fin janvier 2021 contre 30,9% un an auparavant.

En parallèle, les exportations du secteur du textile et cuir se sont repliées de 16,2% pour s’établir à 2,46 MMDH. Celles-ci ont été affectées principalement par le recul des ventes des vêtements confectionnés (-299 MDH) et celles des chaussures (-100MDH).

Les exportations des phosphates et dérivés, quant à elles, ont affiché une hausse de 12,6% grâce à l’accroissement des ventes de l’acide phosphorique de 44,8% et celles des engrais naturels et chimiques de 13,1%, alors que les exportations des phosphates ont diminué de 27,9%.

D’un autre côté, les exportations du secteur agriculture et agro-alimentaire et celles du secteur électronique et électricité ont enregistré une quasi stabilité à fin janvier 2021.

Au titre du premier mois de l’année 2021, la balance des échanges de services affiche un excédent en baisse de 44,7% à 4,425 MMDH, indique l’Office, notant que les exportations ont atteint 9,78 MMDH, en baisse de 39,5%.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.