Journaleco
Journaleco.

ONCF : nouvelle étape dans la décarbonation du mix énergétique et confirmation de la certification Green Bonds

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) démarre l’année 2024 en faisant circuler 90% de ses trains électriques à l’énergie verte, poursuivant sa transition énergétique initiée en Janvier 2022 avec la circulation de 25% de ses trains par l’utilisation de l’énergie éolienne.

Cette transition s’inscrit en droite ligne avec la stratégie énergétique nationale, conduite sous l’impulsion et le leadership de SM le Roi Mohammed VI, plaçant les énergies renouvelables au centre du mix énergétique du Royaume, a indiqué l’ONCF dans un communiqué.

Celle-ci prévoit l’augmentation de la part des ressources renouvelables pour les situer, dès 2030, à plus de 52% de la capacité installée, fait savoir la même source.

Faisant ainsi du Maroc l’un des pays émergents les plus engagés dans le développement des énergies éolienne et solaire. L’ONCF s’active, conformément à sa politique énergétique et à sa stratégie RSE, à verdir et décarboner à terme l’ensemble de ses activités, pour atteindre une neutralité carbone à l’horizon 2035.

Conforté dans ses choix par les gains indéniables, induits par cette transition sur les plans économique, social et environnemental, l’Office poursuit la mise en place et le déploiement d’initiatives environnementales volontaristes, dont entre autres, la certification progressive des sites ferroviaires selon les normes ISO 14001 et 50001, la réalisation systématique des études d’impacts des grands projets, l’évaluation annuelle du bilan carbone, l’adoption d’un système d’éco-conduite, le recours aux énergies alternatives photovoltaïques au niveau des gares et bâtiments.

Par ailleurs, l’ONCF a reçu, courant Janvier 2024, la confirmation de la certification post-émission obligataire green bonds réalisée en juillet 2022, pour un montant de 1 milliard de dirhams.

Cette nouvelle étape franchie vient acter, une fois de plus, l’alignement de l’ONCF avec le cadre d’émission Green bonds Framework présenté à la veille de son émission, ainsi que sa conformité aux meilleurs standards internationaux de transport durable à faible émission de carbone.

Malgré que le ferroviaire est intrinsèquement le mode de transport le plus respectueux de l’environnement, l’ONCF demeure engagé à améliorer en continu son empreinte carbone pour une mobilité durable au service de la collectivité et de la planète.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ceci se fermera dans 20 secondes