fbpx
Journaleco
Journaleco.

Oujda : Des ex-détenus reçoivent des équipements pour des activités génératrices de revenus

   La Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus a procédé, mardi à Oujda, à la distribution d’un important lot de divers équipements et matériels au profit d’une trentaine d’ex-détenus, en vue de leur permettre de créer leurs propres projets d’Activités génératrices de revenus (AGR).

Cette initiative qui a profité à 32 bénéficiaires parmi les anciens pensionnaires des établissements pénitentiaires relevant de la préfecture d’Oujda-Angad, dont cinq femmes, vise à encourager l’intégration de cette frange de la population dans la vie socio-économique.

Cette opération qui a nécessité environ 690.000 dirhams, s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat entre la Fondation et l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), a indiqué à la presse le coordinateur régional de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, Abdelhalim Miri.

Les équipements et outils distribués concernent de nombreux domaines, dont le commerce, les services et l’industrie, et ce en fonction des formations et des compétences professionnelles des bénéficiaires, ainsi que des exigences du marché de l’emploi et des spécificités socio-économiques de la région.

M. Miri a précisé que cette opération s’inscrit dans le sillage de la stratégie intégrée adoptée par la Fondation afin de contrecarrer le phénomène de récidive au crime et d’assurer les conditions d’une réinsertion efficace de ces citoyens dans le tissu social et économique, conformément à la vision éclairée de SM le Roi dans ce domaine.

L’accent a été mis dans ce sens sur le programme de soutien aux microprojets et à l’auto-emploi au profit des anciens détenus et détenues des établissements pénitentiaires pour la saison 2020-2021, qui est mis en œuvre par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, afin d’activer la stratégie intégrée de réinsertion socioprofessionnelle de ce groupe vulnérable de citoyens, conduite par la Fondation sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI.

Selon le coordinateur régional, ces bénéficiaires porteurs de projets ont reçu deux formations, dont la première en coordination avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et la seconde en coordination avec la Direction régional de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) de l’Oriental.

La responsable de la Division de l’Action Sociale (DAS) à la préfecture d’Oujda-Angad, Hafida El Handouz, a affirmé, quant à elle, que l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) veille depuis son lancement en 2005 à apporter le soutien nécessaire aux catégories vulnérables.

Et de souligner que cette opération de remise d’équipements et outils pour des AGR aura certainement un impact positif sur l’intégration socio-économique des bénéficiaires.

La cérémonie a été présidée par le wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, en présence de plusieurs responsables.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.