fbpx
Journaleco
Journaleco.

QNET renforce son engagement pour le développement durable à travers une initiative de reforestation mondiale

QNET s’associe à EcoMatcher pour lancer son programme Green Legacy pour planter des forêts dans trois pays du monde afin de lutter contre le changement climatique

Réitérant son engagement pour le développement durable, la société de vente directe basée sur le commerce électronique, QNET, a annoncé son nouveau programme Green Legacy en partenariat avec EcoMatcher, une entreprise certifiée B pour sa politique RSE, avec la plantation de trois nouvelles forêts au Kenya, aux Émirats arabes unis, et les Philippines.

Les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies identifient le reboisement et la gestion durable des forêts comme incontournables à la lutte contre le changement climatique. QNET comprend le rôle essentiel des forêts pour le gagne-pain, l’écologie, la culture et la santé des communautés dans lesquelles elle opère. L’initiative Green Legacy concrétise l’engagement de QNET à protéger activement la nature en plantant des arbres qui aident à améliorer les écosystèmes locaux et à générer des moyens de subsistance agroforestiers durables pour les communautés locales.

L’initiative est également conforme à l’engagement récent de plus de 100 dirigeants mondiaux lors du Sommet sur le climat COP26 de 2021 à Glasgow pour mettre fin et inverser la déforestation et la dégradation des terres d’ici 2030, marquant le début d’un effort mondial coordonné visant à inverser le changement climatique.

EcoMatcher est une entreprise sociale certifiée et la première plate-forme numérique de plantation d’arbres au monde activée avec la blockchain. Elle travaille avec des organisations environnementales soigneusement sélectionnées et approuvées, dans le monde entier pour permettre aux entreprises d’intégrer la plantation d’arbres dans leurs activités. Via l’application EcoMatcher, QNET peut suivre les performances de chaque arbre sur un appareil mobile grâce à un ID de géolocalisation, apprendre l’histoire et l’espèce de de chaque arbre, la date de la plantation, l’agriculteur et plus encore. Il est aussi possible d’interagir avec chaque arbre tout en suivant son impact carbone grâce à des tableaux de bord faciles à utiliser.

Grâce à ce partenariat, QNET a lancé la première phase du programme Green Legacy en plantant des forêts de 1000 arbres chacune aux Emirats Arabes Unis, au Kenya et aux Philippines. Le programme contribue aux ODD : 10 (Réduction des inégalités), 13 (Action pour le climat) et 15 (Vie terrestre). Les trois forêts QNET soutiennent collectivement les familles de 15 planteurs dans ces pays et séquestreront 750 tonnes de CO2 pendant la durée de vie des arbres.

Aux Philippines, les forêts d’arbres indigènes sont plantées dans la chaîne de montagnes de la Sierra Madre, aux Émirats arabes unis, des palétuviers sont plantés le long de la côte ouest de Dubaï et au Kenya, la forêt QNET est plantée dans les terres forestières dégradées du comté d’Embu dans l’est du pays.

« Dire que nous plantons des arbres est superficiel », déclare Malou Caluza, PDG de QNET. « Notre engagement envers le reboisement dans ces communautés va beaucoup plus loin. Nous sommes engagés dans un partenariat à long terme pour garantir que ces forêts prospèrent longtemps dans le futur tout en répondant aux besoins et aux désirs de chaque communauté. QNET construit un héritage vert pour protéger la planète pour nous tous. Ces trois forêts ne sont qu’un début. Nous travaillerons en étroite collaboration avec EcoMatcher et d’autres organisations environnementales pour identifier l’empreinte mondiale des forêts QNET au cours des prochaines années. »

Les forêts abritent plus de 80 % des espèces terrestres du monde et protègent 75 % de notre eau douce. Ils réduisent le risque de catastrophes naturelles telles que les inondations et les glissements de terrain. Et plus de 1,6 milliard de personnes dépendent des forêts pour leur subsistance. Selon le World Wildlife Fund (WWF ou Fonds mondial pour la nature, ndlr), les forêts tropicales perdent l’équivalent de plus de 30 terrains de football en arbres chaque minute. Pour rattraper la déforestation d’ici 2050, le monde aurait besoin de faire pousser suffisamment d’arbres pour couvrir une superficie 5 fois plus large que celle de l’Inde.

L’initiative Green Legacy de QNET complète l’engagement de longue date de l’entreprise en faveur du développement durable. Celle-ci est illustré par des politiques telles qu’être une organisation sans viande et l’interdiction du plastique à usage unique dans tous ses bureaux. Depuis le premier jour, tous les bureaux et événements de QNET sont sans viande pour sensibiliser à l’impact environnemental nocif de l’agriculture animale. L’un des moteurs de la déforestation, notamment en Amazonie, est le secteur de l’agriculture animale.

QNET adopte une position tournée vers l’avenir et se concentre sur des pratiques durables qui réduisent son impact environnemental et protègent ses employés et ses communautés par de multiples moyens. Parmi ceux-ci : le développement de produits de manière stratégique et holistique, la garantie d’une chaîne d’approvisionnement éthique et la promotion d’une culture d’entreprise durable.

« En tant qu’entreprise mondiale comptant près d’un millier d’employés et des millions de clients dans environ 100 pays, QNET s’engage à être une entreprise dont la raison-d ’être est d’entraîner des changements positifs dans la vie de nos employés, de nos communautés et de la planète. Plus récemment, lorsque la Turquie a été ravagée par des centaines d’incendies de forêt dans 14 zones, nous sommes intervenus en faisant don de 2000 jeunes arbres à une fondation environnementale qui dirige les efforts de reboisement à Antalya. Notre partenariat avec EcoMatcher est la plus récente manifestation de notre engagement envers l’environnement qui remonte aux 23 dernières années ». ajouta Caluza.

Communique

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.