fbpx
Journaleco
Journaleco.

Rwanda.. Opte pour la banque verte pour booster le financement climatique

Dans l’objectif de mobiliser du financement privé au profit de l’action climatique en interne et de servir de hub en finance climat pour les autres pays, le Rwanda s’est engagé à mettre en place une banque verte dénommée «Rwanda Catalytic Green Investment Bank». Cette décision a été annoncée lors du «Green Banks for Country-Driven Climate Finance: Showcasing Country Ambition» qui s’est tenu lors de la COP 25 à Madrid.

Ce faisant, le pays a rejoint avec huit autres congénères, les Etats s’appuyant sur des banques vertes pour financer leur action climatique. Ils sont désormais au nombre de 35 contre 12, il y a juste deux ans.

«Nous devons faire face au changement climatique avec des actions fortes afin de développer les nouvelles technologies nécessaires à cet effet, rapidement et à grande échelle. A cette fin, la Banque africaine de développement avec l’appui du Fonds vert pour le climat, œuvre avec la coalition des banques vertes à explorer les différents moyens de mobilisation et de déploiement du capital afin de soutenir l’action climatique locale, tout en accroissant la participation du secteur privé», a affirmé Anthony Nyong, directeur du changement climatique et de la croissance verte à la BAD, présent à l’événement.

Soulignons qu’au Rwanda, il devient de plus en plus difficile de prévoir le temps, et les agriculteurs perdent environ 40% de leur production. Des centres d’activité aident maintenant les agriculteurs à s’adapter aux effets du changement climatique. Ils y stockent leurs récoltes en toute sécurité pour les mettre ensuite sur les marchés.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.