fbpx
Journaleco
Journaleco.

Souss Massa : Oxford Business Group et le CRI s’associent pour un nouveau Focus Report sur la région

Oxford Business Group (OBG) s’apprête à publier, en partenariat avec le Centre Régional d’Investissement (CRI), un nouveau Focus Report intitulé The Report : Morocco – Souss Massa 2021, exclusivement consacré à la région de Souss Massa au sud du Maroc. Historiquement connue pour son activité touristique, qui contribue à environ 15% du PIB touristique marocain, la région a toutefois bien résisté à la crise économique liée à la pandémie de Covid-19, et ce grâce aux efforts de diversification déployés ces dernières années. Le nouveau rapport du cabinet d’intelligence économique revient sur les programmes mis en place dans la région pour soutenir les secteurs clés, tels que le tourisme, l’agriculture ou la pêche, et sur les stratégies de croissance à moyen-terme adoptées par la région. OBG a bénéficié du soutien de nombreux acteurs importants pour la réalisation de cettte étude, à savoir la région de Souss Massa, la CGEM, Aveiro, Agadir Innovation City, Afri Equipment, Edco International, Al Omrane, Taiba Group et Moza Partners.

Outre un état des lieux de l’économie de Souss Massa et des secteurs les plus porteurs, ainsi que des analyses des différents programmes de développement, le rapport propose des études de cas consacrées à des opérateurs publics et privés de la région, à savoir la cité de l’innovation Souss Massa, les sociétés Vetcam, Aveiro Maroc, Afri Equipment, Edco International, Al Omrane, Taiba Group et Moza Partners. Des personnalités clés des sphères économique et politique, tel que Marouane Abdelati, Directeur Général du Centre Régional d’Investissement, Brahim Hafidi,  Président de la Région de Souss Massa, et Majid Joundy, Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc-Souss Massa, partagent également leur expertise et s’expriment sur les perspectives de croissance à court et moyen terme dans le cadre d’entretiens.

Si la pandémie de Covid-19 a durement affecté le tourisme international, qui constitue l’un des secteurs clés de Souss Massa, d’autres activités ont permis à la région de ne pas subir de conséquences économiques trop dévastratrices. Les secteurs de l’agriculture et de la pêche, sur lesquels reposent l’économie de la région, ont été relativement épargnés par la crise. Les investissements engagés dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle ont également contribué à la modernisation de la région et à la création de valeur ajoutée dans ces secteurs. Souss Massa est désormais un important pôle industriel grâce au développement de zones industrielles, où sont représentées non seulement les industries de transformation alimentaire, notamment des conserveries, et les industries chimiques pour lesquelles la région est connue, mais également les cinq secteurs émergents à fort potentiel que sont l’automobile, le cuir, la plasturgie, l’offshoring et les matériaux de construction. En outre, grâce à des investissements dans les ressources humaines, la région se positionne désormais comme leader dans le secteur des TIC et mise sur les startup pour dynamiser son écosystème entrentrepreneurial et digital.

Marouane Abdelati, Directeur Général du Centre Régional d’Investissement de la région Souss-Massa, a salué la modernisation de la région, accélérée selon lui par la crise du Covid-19 : « La pandémie a intensifié l’intérêt porté à la transformation numérique et à ses avantages. À Souss Massa nous associons la numérisation à davantage de transparence, moins de bureaucratie et à la création d’un environnement d’affaires progressiste. L’utilisation d’outils numériques rend les entreprises plus efficaces et, grâce à la pandémie, la région a adopté un système de valeurs axé sur le numérique et donne la priorité au déploiement des outils numériques. » Ce dernier se montre également optimiste quant aux perspectives de développement économique de Souss-Massa, considérant la période difficile qui vient de s’écouler comme une opportunité de réflexion qui a permis de redéfinir les priorités de la région et d’affiner un projet de croissance. S’agissant du tourisme, des investissements publics à destination de la promotion du secteur, à hauteur de 48 millions de dirhams, ont été annoncés. La stratégie de diversification entamée doit se poursuivre, afin de ne plus dépendre exclusivement de tourisme de masse, avec un accent mis sur divers segments, la région développant actuellement son offre de séjours sportifs, culturels et nature mais également le tourisme éco-responsable et durable, et le segment du luxe.

Selon Brahim Hafidi, Président de la Région de Souss Massa, « la région n’a pas encore réalisé son plein potentiel économique, en raison d’un certain nombre d’obstacles qui entravent son développement (…) La gestion des ressources en eau constituera sans doute notre plus grand défi. » D’autres obstacles restent à surmonter pour assurer une diversification réussie, comme « la formation d’une main d’œuvre adaptée aux besoins du marché du travail moderne, », a-t-il ajouté, citant la construction d’écoles spécialisées dans les secteurs clés de l’économie dans la région de Souss Massa.

Le Directeur Éditorial Afrique d’OBG Bernardo Bruzzone s’est félicité de la parution de ce nouveau rapport qui met en lumière une région pleine d’opportunités, déclarant : « La région de Souss Massa est très attractive pour les investissements. Bénéficiant d’une situation stratégique entre l’Afrique du Nord et l’Afrique sub-saharienne, elle est bien plus qu’une destination touristique et une exportatrice de produits agricoles et de produits de la pêche. Le Plan de Développement Régional lancé en 2017 porte déjà ses fruits, avec à la clé la création de davantage de valeur ajoutée pour les secteurs clés de l’économie et une diversification résolument en marche. »

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.