fbpx
Journaleco
Journaleco.

SRMG : Partenariat avec d’éminents éditeurs japonais

La société d’édition leader au Moyen-Orient Saudi Research & Media Group (SRMG) vient d’annoncer la signature d’un accord de licence de contenu avec des maisons d’édition japonaises renommées, dans le sillage du lancement de Manga Arabia.

Ce partenariat stratégique permet à SRMG, qui détient et gère plus de 30 médias majeurs dans la région, de collaborer avec les maisons d’édition nippones Shogakukan, Kadokawa et Shueisha, afin d’adapter et de localiser du contenu manga pour le compte du public arabe, a indiqué un communiqué conjoint de SRMG et Manga Arabia.

« Avec la signature de cet accord de licence de contenu, SRMG devient la première entité arabe à détenir des droits d’adaptation et de localisation de mangas », a fait savoir le communiqué.

Conformément à la demande croissante pour le contenu manga en Arabie saoudite et dans le monde arabe, cet accord permettra aux quatre entités de fédérer leurs ressources et de partager leur expertise afin de s’assurer que le nouveau contenu de Manga Arabia soit utile, sûr, inspiré des valeurs culturelles arabes et prêt à être consommé par tous les membres des familles arabes, toutes tranches d’âge confondues.

S’exprimant au sujet de ce partenariat, la PDG de Saudi Research & Media Group, Jomana Al-Rashid, a souligné que cet accord historique marque aujourd’hui une étape importante, non seulement pour SRMG, mais aussi pour l’Arabie saoudite et pour le monde arabe dans son ensemble.

Pour la première fois au niveau régional, a-t-elle poursuivi, une entité arabe détiendra les droits d’auteur pour pouvoir localiser, adapter et traduire des mangas mondiaux. « Le contenu innovant que fournira Manga Arabia va sans aucun doute enrichir le paysage du divertissement au niveau régional, à travers des récits dynamiques qui refléteront de manière fidèle nos valeurs culturelles et sociétales », a-t-elle ajouté.

De son côté, le rédacteur en chef de Manga Arabia, Essam Bukhary, a fait savoir que ce partenariat stratégique qui vient d’être paraphé avec d’éminents éditeurs japonais confère plus que jamais à Manga Arabia une flexibilité et une diversité considérables qui lui permettra de répondre au besoin des publics locaux et régionaux de pouvoir accéder à du contenu manga mondial produit selon les normes artistiques les plus élevées.

« Cet accord historique cimente notre vision qui consiste à répondre à l’appétence croissante pour le manga au sein du monde arabe et à promouvoir la créativité culturelle à travers cette forme d’art », a-t-il dit.

A son tour, Masato Hayashi, membre du conseil d’administration et directeur du département d’administration numérique de Shogakukan, a déclaré : « Notre partenariat avec SRMG permettra, pour la première fois au Moyen Orient, de traduire en arabe nos publications manga et d’apporter du divertissement ludo-éducatif et informatif au public d’Arabie saoudite et de l’ensemble de la région. Cette collaboration représente un véritable témoignage du renforcement des relations entre le Japon et le Royaume d’Arabie Saoudite. Nous espérons inciter le public du monde arabe à se rapprocher davantage de cette forme artistique puissante qu’est le manga. »

« Nous sommes ravis de cette opportunité qui nous est donnée de pouvoir faire en sorte que nos œuvres soient publiées dans le numéro inaugural de Manga Arabia et de pouvoir diffuser cette forme d’art graphique dans la langue arabe. Notre partenariat avec SRMG sert non seulement à renforcer les échanges culturels entre le Japon et l’Arabie saoudite, mais joue également un rôle clé dans l’expansion et l’universalisation des œuvres japonaises », a révélé, pour sa part, le directeur général et directeur de l’édition chez Kadokawa, Masayuki Aoyagi.

Enfin, Masahiko Ibaraki, directeur général de Shueisha, a félicité SRMG pour le lancement de Manga Arabia et nous sommes ravis de la diffusion, pour la première fois, d’une traduction en langue arabe d’un manga.

L’accord de licence de contenu fait suite à l’annonce récente du lancement de Manga Arabia, marquant ainsi une nouvelle étape ambitieuse qui permettra de stimuler et d’encourager l’imagination et la créativité au sein de la communauté arabe, a estimé le communiqué, notant que grâce à la diffusion d’un contenu original, de haute qualité et authentique, qui sera directement inspiré de la culture et des valeurs de la région arabe, la créativité sera davantage encouragée sur le plan local.

Afin de mieux cibler un large public arabe composé de 180 millions de personnes et d’inculquer à ce même public l’amour de la lecture récréative, SRMG déclinera son projet Manga Arabia en deux axes: « Manga Arabia Kids », dont le contenu s’adressera aux 10-15 ans, ainsi qu’un second axe qui ciblera les 16 ans et plus. Ces deux offres seront disponibles gratuitement en format numérique et en version imprimée mensuellement.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.