fbpx
Journaleco
Journaleco.

“The Business Year” étend ses recherches sur l’économie marocaine pour cette année 2021 et les années à venir

Dans le sillage de la publication inaugurale réalisée par “The Business Year” ( TBY ) dédié à l’économie marocaine, le PDG  de TBY Madame Ayşe Valentin met l’accent  sur les différentes thématiques économiques dans le pays .

 

Ces recherches réalisées par The Business Year (TBY) autour de l’économie marocaine aboutissent à une publication annuelle intitulée : The Business Year : Morocco

Cette année the business year vient de publier The Business Year: Morocco 2020/2021

Nous envisageons d’accroître la portée et la réactivité de nos recherches en proposant à nos lecteurs en 2021 de nouvelles analyses macroéconomiques principalement digitale, tout en conservant cette publication annuelle en version papier.

Cette publication annuelle “The Business Year : Morocco 2020/2021 a été publiée en décembre 2020. Elle a permis d’analyser et de quantifier l’ampleur de l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur chacun des secteurs clés de l’économie marocaine.

Cette publication  a été produite en partenariat avec l’Agence Marocaine pour le Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE, ainsi qu’avec la Chambre de Commerce Américaine (AmCham),  la publication “The Business Year : Morocco 2020/21” regroupe plus de 100 entretiens réalisés auprès des personnalités politiques , mais aussi de chefs d’entreprise parmi les plus éminents et qui ont contribué à façonner l’économie et l’avenir du Maroc, en fournissant notamment  des informations clés aux investisseurs à un moment critique du développement du pays pendant cette crise sanitaire.

Pour en citer que quelques exemples de ces interviews réalisées dans ladite publication “The Business Year : Morocco 2020/2021 celle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mais aussi l’interview de Madame Emma Wade-Smith, Déléguée Commerciale de Sa Majesté pour l’Afrique ; Monsieur Mohamed Benchaaboun, Ministre de l’Economie et des Finances ;

Monsieur Hicham Boudraa, directeur général par intérim de l’AMDIE ; Mehdi Tazi, Vice-président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ; Hicham Safir, directeur général d’Asma Invest ; Abdessamad Issami, directeur général d’Umnia Bank ; Leila Farah Mokaddem, directrice nationale et représentante résidente au Maroc de la Banque africaine de développement ; et bien d’autres personnalités encore…

Pourtant, alors que nous avions l’habitude de nous focaliser sur les principaux chefs d’entreprise de l’économie sectorielle du pays, nous avons préféré cette fois, dans le sillage de la COVID-19, écouter davantage de récits de défis, d’opportunités et, surtout, de témoignages autour de la résilience de l’économie du Royaume.  Cela a été rendu possible grâce à une préparation méticuleuse, profondément tournée vers l’avenir et l’actualité de l’économie marocaine.

The Business Year espère également commencer à fournir du contenu numérique régulier, tout en organisant des tables rondes virtuelles et en publiant des rapports sectoriels digitaux encore plus spécifiques et inédits. Et pour cause, la pandémie de la COVID-19 a renforcé la nécessité de pouvoir disposer de flux de contenus numériques qui soient flexibles et qui permettent d’interpeller les lecteurs de manière encore plus dynamique et actualisée, tous les aspects qui viennent d’être citées seront placés au premier plan de nos préoccupations, à l’heure où nous lançons notre futur projet de recherche pour l’année en cours qui sera intitulé : “The Business Year : Morocco 2021/2022”.

Il existe tellement d’histoires à raconter dans le cadre des recherches que nous menons sur le Maroc. Les marchés ont chuté à la suite de la pandémie sanitaire mondiale et, malgré la stabilité politique et économique de ce pays, ces événements ont tout de même entrainé un impact significatif à différents niveaux, entraînant de fait une baisse substantielle des arrivées de touristes et du pouvoir d’achat local.

Au fil de l’année 2020, le soutien d’urgence à l’économie a cédé la place à des stratégies qui avaient été abordées pour la première fois par Sa Majesté le Roi en personne lors d’une allocution au parlement en octobre 2019 qui appelait à créer un écosystème nettement plus robuste et plus résilient. A l’heure où le pays commence aujourd’hui à se tracer un chemin de retour vers une vie habituelle (normale) et vers une économie croissante, la diversité sera un ingrédient essentiel qui lui permettra de garantir que son économie sera capable de résister aux futures tempêtes. C’est ce genre d’aspect que nous souhaitons observer, analyser et approfondir au cours des prochains mois sur le terrain du territoire marocain

The Business Year : Maroc 2020/21” est disponible sur le lien suivant : thebusinessyear.com pour les utilisateurs de plateformes d’informations les plus prestigieuses au monde, telles que Bloomberg Terminal, Refinitiv Eikon, FactSet et Dow Jones Factiva. Elle est également disponible sur Google Books et sur PressReader. Les utilisateurs peuvent être régulièrement informés sur les dernières nouvelles que nous publions en s’abonnant à nos réseaux sociaux.

Communiqué

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.