fbpx
Journaleco
Journaleco.

Trésor : Le besoin de financement s’établit à 64,5 MMDH

Le besoin de financement brut du Trésor d’ici la fin de l’année 2021 devrait s’établir à 64,5 milliards de dirhams (MMDH), selon les estimations d’Attijari Global Research (AGR).

Ce besoin comprend le reliquat de financement du déficit budgétaire ainsi que les arriérés du Trésor estimés par la Loi de Finances 2021 (LF 2021) à 28,6 MMDH et les tombées du Trésor sur le reste de l’année 2021 de 35,9 MMDH, dont 34,9 MMDH intérieures et 1,0 MMDH extérieures, précise AGR dans sa note mensuelle « Budget focus – Fixed income » de juillet.

Selon les prévisions de la LF 2021, l’argentier de l’État couvrirait 31,9 MMDH ou 49% de ce besoin sur le marché extérieur, ajoute la même source, notant que le reliquat équivalent à 32,6 MMDH serait satisfait sur le marché domestique.

Compte tenu du recours au marché local, le besoin de financement intérieur brut moyen demeure à des niveaux modérés. Celui-ci s’élève à 6,5 MMDH à fin juillet 2021.

La dynamique du recours du Trésor au marché intérieur d’ici la fin de l’année 2021 dépendrait en grande partie du niveau de réalisation de ces financements extérieurs prévus en 2021, relèvent les experts de AGR, notant qu’à fin juillet 2021, les tirages extérieurs s’établissent à 9,1 MMDH contre 41 MMDH prévus par la LF 2021. Il s’agit ainsi d’un faible taux de réalisation de 22%.

Un taux d’exécution de 50% des tirages extérieurs prévus par la LF 2021 porterait le recours du Trésor au marché domestique à près de 10,0 MMDH par mois d’ici à la fin d’année 2021, estiment les experts.

« Un tel niveau n’induirait pas de pressions visibles sur les taux obligataire à Court terme. Ainsi, nous continuons à privilégier un scénario de stabilité des taux sur l’ensemble de l’année 2021 et ce, en dépit des éventuelles tensions qui pourraient survenir durant le quatrième trimestre de 2021 », soulignent-ils.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.