fbpx
Journaleco
Journaleco.

28 coopératives des jeunes primées par le Prix «Génération Solidaire»

Vingt-huit coopératives des jeunes ont été primées, mercredi à Rabat, par le prix national « Génération solidaire » des meilleurs projets coopératifs innovants, dont la première édition s’est tenue cette année sous le thème « les coopératives: un levier pour l’intégration socio-économique de la jeunesse africaine ».

Cet évènement, organisé en célébration de la journée internationale des coopératives à l’initiative de l’Office du développement de la coopération (ODCO) en partenariat avec le ministère du Tourisme, de l’artisanat du transport aérien et de l’économie sociale, a pour objectif d’accompagner, de soutenir et de financer les meilleurs projets coopératifs innovants, durables des jeunes à fort impact économique, social et environnemental.

D’une valeur de 50.000 dirhams par coopérative, ce prix, qui a connu la participation de 252 adhérents, dont 65% sont des femmes, a couronné 8 porteurs de projets coopératifs et 20 coopératives de jeunes existantes, dont 4 coopératives de subsahariens originaires de 8 pays africains.

Intervenant à cette occasion, le directeur général de l’ODCO, Youssef El Hassani, a relevé que cette initiative vise à développer les coopératives des jeunes et à renforcer le rôle des coopératives en tant qu’entreprises sociales, contribuant par excellence à l’autonomisation économique des jeunes et les encourageant ainsi à l’innovation sociale pour améliorer les conditions économiques, sociales et éducatives de leurs membres.

M. El Hassani, qui a mis en exergue le développement remarquable que connaît le secteur coopératif au Maroc, a souligné que ce prix s’est caractérisé par l’engagement positif et responsable des partenaires du secteur privé afin de soutenir et développer les projets coopératifs innovants dans plusieurs domaines d’activités, notant que cet intérêt découle de leur pleine conviction de l’importance du travail coopératif et son rôle crucial dans l’inclusion socio-économique d’une large couche de la population.

Il a par ailleurs rappelé que le secteur coopératif a enregistré une évolution exponentielle au cours des deux dernières décennies pour atteindre 40.531 coopératives avec plus de 640.901 membres, dont 34% sont des femmes.

« L’année 2020, verra contre tout pronostic, la naissance de 4.782 coopératives. Un record qui implique la création d’au moins vingt-trois mille emplois, étant donné que le nombre minimum de membres des coopératives est de cinq », a-t-il fait valoir.

Pour sa part, Lolake Aimee, participante de la République démocratique du Congo et gagnante du premier prix, a relevé que les conditions dynamiques actuelles et nouvelles que le Maroc connaît sont favorables à l’émergence des coopératives en général et à la réalisation de l’autonomisation économique des femmes en particulier.

Elle a, dans ce sens, fait observer que cette initiative qui s’inscrit dans la stratégie du ministère pour accompagner la mise à niveau et le développement de l’économie sociale, « ne fait que confirmer une fois de plus l’intégration remarquable des migrants au Maroc, qui commencent eux aussi à avoir leur place, dans le tissu économique marocain ».

Ont contribué au financement de ces prix plusieurs sponsors et partenaires du secteur privé, à savoir la Fondation OCP, Taqa Morocco, Crédit du Maroc, TMSA, Coopératives (COPAG, Extralait, Colinord, Colimo).

Il a été, également, procédé lors de cette cérémonie, à la signature d’une convention de partenariat pour l’achèvement de la quatrième tranche du programme « Mourafaka » portant sur l’accompagnement et la montée en compétences de façon personnalisée de 600 coopératives nouvellement créés entre le ministère du tourisme, l’ODCO, la Fondation OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI de Benguerir.

L’objectif étant d’assoir un programme complet, innovant de renforcement des compétences des coopératives pour la réalisation et la réussite de leurs projets coopératifs avec financement et accompagnement du déploiement des meilleurs projets coopératifs ayant un impact social positif.

Ce partenariat, s’inscrit dans la continuité des efforts déployés par les partenaires dans l’accompagnement et le renforcement du secteur coopératif et son écosystème au Maroc dans un esprit d’innovation, d’expérimentation et de collaboration mutuelles.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.