fbpx
Journaleco
Journaleco.

AMO/artisans: Les axes du projet de plan d’action au centre de discussions

Les grands axes d’encadrement de la feuille de route et du projet de plan d’action de la mise en œuvre opérationnelle de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) au profit des artisans ont été au centre des discussions, vendredi, lors d’une réunion, tenue dans le cadre de l’exécution des orientations royales relatives à la généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains, indique le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Présidée par la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, avec la participation des présidents des Chambres de l’Artisanat et le président de la Fédération des Chambres de l’Artisanat, cette réunion a été l’occasion d’aborder les différents mesures de mise en œuvre opérationnelle de l’AMO, fait savoir un communiqué du ministère.

Il s’agit notamment des aspects liés à l’appui logistique, aux programmes de sensibilisation et de communication, ainsi que des mécanismes de coordination, de suivi et d’accompagnement, précise la même source, ajoutant qu’il a été convenu de créer des comités locaux de coordination entre les Chambres d’Artisanat, la Fédération des Chambres d’Artisanat, les directions territoriales du département de l’Artisanat et les autres partenaires.

Cette commission a pour mission d’assurer l’exécution du plan d’action de mise en œuvre de l’AMO au profit des artisans en concertation avec les services centraux du ministère, note le communiqué.

Les présidents des Chambres de l’Artisanat ainsi que le président de la Fédération des Chambres de l’Artisanat, ont exprimé leur adhésion absolue et leur plein engagement pour la réussite de ce grand chantier royal qui contribuera de manière significative à l’amélioration des conditions de vie des artisans.

Cette réunion s’inscrit dans le processus d’exécution de ce grand chantier sociétal royal, lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mercredi 14 avril au Palais Royal de Fès. Trois conventions relatives à la généralisation de l’AMO ont été signées lors de la cérémonie de lancement de ce chantier, dont deux conventions concernent le secteur de l’Artisanat ayant pour objectif de faire bénéficier les artisans et les membres de leurs familles.

La première convention ambitionne de faire bénéficier 250.000 artisans soumis au régime de la contribution professionnelle unique, au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité. La deuxième convention concerne la généralisation de l’AMO au profit d’environ 500.000 artisans.

L’ordre du jour de ladite réunion comprenait également la discussion et le débat sur le chantier de mise en œuvre de la loi 50.17 relative à l’exercice des activités de l’artisanat, particulièrement l’axe concernant le registre national de l’Artisanat et les efforts fournis en matière de structuration et d’organisation du secteur de l’artisanat en s’appuyant sur les technologies numériques pour faciliter les services offerts aux artisans, conclut le ministère.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.