fbpx
Journaleco
Journaleco.

Automobile-Maroc : Un début du T4 en régression pour les ventes du neuf

Après trois trimestres dans le vert, le marché automobile marocain du neuf enregistre un début du quatrième et dernier trimestre de 2021 avec une régression dans les ventes du neuf.

En effet, le mois d’octobre 2021 n’a inscrit que 10.587 de ventes de véhicules particuliers (VP), contre 11.856 ventes en octobre 2019, soit une régression de -10,70%.

AIVAM rapporte que la régression des ventes du neuf regarde également les véhicules utilitaires légers (VUL), avec 1.752 unités vendues en octobre 2021 contre 1.976 en octobre 2019, soit un recul de -11,34%.

Généralement, cette tendance baissière n’affectera pas la performance annuelle du secteur automobile, car les 10 premiers mois de l’année 2021, il a enregistré une croissance de +10,16% comparé à la même période en 2019, avec 143.967 unités vendues à fin octobre 2021, contre 130.684 à fin octobre 2019.

Le podium des ventes en octobre 2021

Le comportement du marché est interprété par des chiffres, qui rapportent que Hyundai réintègre le podium en mois d’octobre en 3e place, suppléant ainsi Peugeot, tout en totalisant 953 nouvelles immatriculations contre 856 en octobre 2019, soit une progression de +10,81% et avec une part de marché de 9%.

Au deuxième rang figure Renault qui enregistre une importante baisse par rapport en octobre 2021, avec un total de 1110 ventes contre 1582 en octobre 2019, donc en régression de -29,84%, or, le géant français maintient sa performance annuelle avec une part de marché de 10,49%.

Dacia poursuit sa conquête du premier rang pourtant la tendance baissière du mois écoulé. En effet, on totalise 2983 ventes durant le mois d’octobre 2021, contre 3.518 en octobre 2019, il s’agit donc d’un recul de -15,21%, et avec une part de marché la plus importante au Maroc de 28,2%.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.