fbpx
Journaleco
Journaleco.

Cyber-sécurité… Le TII et l’Université Purdue établissent une collaboration

Le Technology Innovation Institute (TII) a annoncé que son Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés s’est associé à l’Université Purdue, une université publique de recherche de renommée mondiale basée aux États-Unis.

Les deux entités collaborent sur un projet de cyber-sécurité sophistiqué pour une durée de trois ans pour garantir que les véhicules aériens sans pilote (UAV) puissent être utilisés de manière sûre et efficace dans les opérations urbaines, indique TII dans un communiqué.

La collaboration en matière de recherche avec l’Université Purdue, intitulée « Cybersécurité pour les opérations des Systèmes aériens sans pilote dans un milieu urbain », comprend l’étude de la sécurité et de la résilience dans les systèmes cyber-physiques et autonomes, précise la même source.

Le projet examine les problèmes de sécurité rencontrés par les systèmes aériens sans pilote dans les environnements d’exploitation, explique l’Institut, précisant que ces systèmes et véhicules sont vulnérables aux cyber-attaques sophistiquées en termes de communication, de navigation, de surveillance, de commande et de contrôle.

A cette occasion, chercheur en chef au Centre de recherche sur les systèmes sécurisés, Shreekant Thakkar, qui dirige les travaux sur l’informatique autonome sécurisée, a déclaré: « Notre monde devient de plus en plus complexe. Cela est démontré par le nombre croissant de cyberattaques et de violations de la surveillance qui se produisent quotidiennement. Nous devons reprendre le contrôle des systèmes numériques critiques ».

« Nous avons bon espoir que les résultats des recherches du centre de recherche sur les systèmes sécurisés de TII nous permettront de prendre le dessus dans la lutte contre ces attaques malveillantes », a-t-il relevé.

« Nous sommes ravis que l’équipe de Purdue dirigée par le professeur Inseok Hwang de l’École d’aéronautique et d’astronautique s’associe à nous pour rendre les systèmes cyber-physiques et autonomes sécurisés et résilients face aux logiciels malveillants en utilisant leur installation d’essai de pointe pour les drones autonomes », a-t-il dit.

Pour sa part, le professeur Hwang a fait savoir que « ce projet historique intervient à un moment où l’on a de plus en plus recours aux systèmes aériens sans pilote dans divers secteurs, de la sécurité à la médecine passant par la logistique, ainsi que dans d’autres domaines ».

Et d’ajouter: « Nous sommes convaincus que notre partenariat se traduira par des victoires mondiales pour la communauté internationale et conduira à de nombreux autres jalons de la recherche dans les années à venir ».

Ce projet de trois ans est dirigé par le professeur Inseok Hwang en tant que chercheur principal. Le professeur Hwang est assisté sur ce projet de deux co-chercheurs de l’Université Purdue, le professeur James Goppert, professeur adjoint invité à l’école d’aéronautique et d’astronautique et directeur général de l’installation de recherche et d’essais sur les Systèmes aériens sans pilote; et le professeur Dongyan Xu, professeur d’informatique Samuel D. Conte et directeur du Center for Education and Research in Information Assurance and Security (CERIAS), le centre de recherche et d’éducation sur la cyber sécurité de l’Université de Purdue.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.