fbpx
Journaleco
Journaleco.

Maroc-BM… El Othmani satisfait du niveau de la coopération entre les deux parties

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Othmani s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec le vice-président pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) à la Banque mondiale (BM), Ferid Belhaj, des différentes facettes du partenariat entre le Maroc et l’institution financière internationale.

Lors de cette entrevue, M. El Otmani s’est dit satisfait du niveau de la coopération entre les deux parties et de l’importance des programmes, projets et grandes stratégies lancés par le Maroc dans le cadre de ce partenariat avec l’Institution de Bretton Woods.

Cité dans un communiqué du Département du chef du gouvernement, M. El Othmani a mis en avant les grands efforts consentis par le Maroc, sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour poursuivre les grandes réformes dans les différents domaines, renforcer leur cadence et élargir leurs perspectives, malgré les contraintes imposées par la pandémie du covid-19, notamment en matière de protection sociale.

A ce propos, il a indiqué que « le Maroc connaitra dans les prochaines années une véritable révolution ».

Pour sa part, M. Belhaj, en visite de travail dans le Royaume, a exprimé la satisfaction de l’institution financière internationale quant au niveau de la « coopération profonde » avec le Maroc, soulignant que ce partenariat jouit de nouvelles perspectives depuis quelques années, au diapason des succès réalisés par l’économie nationale et les objectifs ambitieux fixés par le Royaume dans plusieurs domaines.

Il a en outre réitéré la disposition de la Banque mondiale à poursuivre son adhésion aux niveaux technique et financier aux côtés du Maroc pour réussir ses réformes ambitieuses, exprimant par la même son appréciation de l’efficacité de l’approche marocaine en matière de lutte contre covid-19, la gestion maîtrisée de la campagne nationale de vaccination, le traitement des répercussions socioéconomiques de la pandémie, outre les initiatives du Royaume dans la redynamisation de l’économie nationale et la préparation de l’étape post-pandémie.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.