fbpx
Journaleco
Journaleco.

Fès-Meknès : Lancement d’une enquête auprès des entreprises industrielles de la région

Le Centre régional d’investissement (CRI) Fès-Meknès vient de lancer une enquête auprès des entreprises industrielles de la région, dans le cadre de ses efforts pour accompagner ces unités dans leur transition bas carbone.

Cette enquête ambitionne de déterminer les consommations énergétiques de ces unités de manière à mieux les accompagner dans leur processus de décarbonation.

Selon le directeur général du CRI, YassineTazi, cette initiative intervient en mise en œuvre du partenariat entre le CRI et l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), portant sur l’accompagnement de ces entreprises vers une industrie bas carbone, notamment à travers la réalisation d’audits énergétiques et environnementaux et la mise en place d’un système de management de l’énergie.

Elle s’inscrit également, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP, dans le cadre de la concrétisation de la politique nationale en matière d’économie verte et du programme TATWIR  »croissance verte », initié par le ministère de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique et déployé au travers de Maroc PME et de l’AMEE.

En avril dernier, le CRI a lancé, dans le même cadre, un appel à manifestation d’intérêt pour appuyer techniquement et financièrement la décarbonation des toutes petites et moyennes entreprises industrielles à travers la région.

Selon le CRI, l’appui à la décarbonation touche aux projets portant sur l’optimisation des pratiques et des performances énergétiques des équipements (efficacité énergétique) et l’utilisation des énergies renouvelables, et les projets d’amorçage de filières industrielles vertes saisissant les nouvelles opportunités de marché (production d’équipement de recyclage industriel, production de chauffe-eaux solaires et photovoltaïques, produits d’isolation thermique).

Deux autres types de projets sont concernés. Il s’agit des projets d’innovation et de développement de produits éco-conçus, ayant une empreinte carbone positive (véhicule hybride, moto électrique, produits bio, produits à base de matières recyclées) et des projets de mise en place de technologies propres dans les procédés de fabrication et des flux matières permettant une utilisation rationnelle des matières premières et la réduction de la quantité d’effluents polluant l’environnement (STEP, isolation thermique, recyclage des déchets).

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.