Journaleco
Journaleco.

Gitex Africa: Le Maroc et Djibouti renforcent leur coopération en matière de développement numérique

Le Maroc et Djibouti ont signé, jeudi à Marrakech, un Mémorandum d’Entente (MoU) portant sur les échanges de bonnes pratiques et les retours d’expérience en matière de politiques publiques numériques, rapporte la Map.

Signé par la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour, et la ministre déléguée à l’Economie Numérique pour la République de Djibouti, Mariem Hamdoun Toure, en marge du Gitex Africa, ce MoU, qui se veut un nouveau jalon dans la coopération sud-sud, marque une étape importante dans le renforcement des relations diplomatiques et le développement conjoint des politiques publiques numériques dans les deux pays, précise-t-on.

Les deux parties, à travers ce MoU, s’engagent, selon la même source, à collaborer sur les échanges de bonnes pratiques et le retour d’expérience en matière de politiques publiques numériques, à organiser des sessions d’échange et des séminaires pour discuter des réussites et des défis, et à étudier la mise en place de mécanismes de collaboration pour faciliter le dialogue continu et l’évaluation des politiques numériques, selon un communiqué du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration.

Les principaux domaines de coopération incluent la compétence numérique, l’infrastructure numérique, l’innovation et l’entrepreneuriat numérique, l’e-gouvernement et les services publics numériques, ainsi que la cybersécurité.

Afin d’assurer une mise en œuvre efficace du MoU, un comité de coordination bilatéral sera créé, avec pour mission de superviser la réalisation des activités de coopération et d’organiser des réunions périodiques pour évaluer les progrès et identifier de nouvelles opportunités.

Des projets pilotes et des initiatives conjointes seront également définis et lancés pour tester et évaluer les initiatives de coopération, indique la même source.

Ce MoU, qui s’inscrit dans une dynamique de renforcement des capacités, de mise en commun des ressources et de soutien mutuel pour l’atteinte des objectifs de développement durable, formalise la coopération entre les deux pays, forts de leurs relations diplomatiques historiques et de leur vision commune en matière d’innovation technologique.

En misant sur l’innovation et le partage de connaissances, ce MoU ouvre de nouvelles perspectives pour un développement économique et social inclusif et durable sur le continent, conclut-on.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ceci se fermera dans 20 secondes