fbpx
Journaleco
Journaleco.

Gouvernement : Lancement d’un programme de soutien aux initiatives individuelles en 2022

Le programme gouvernemental, dont les grandes lignes ont été présentées lundi par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, devant les deux Chambres du parlement, prévoit le lancement à partir de 2022 d’un programme de soutien aux initiatives individuelles.

Ce programme prendra la forme d’accompagnement, d’orientation et de formation afin de structurer un projet dans toutes ses phases, de la conception de l’idée à sa réalisation, et en accordant des prêts d’honneur allant jusqu’à 100.000 dirhams remboursable sur une durée maximale de 10 ans.

Le programme qui cible principalement les jeunes, va porter sur des types de projets n’entrant pas dans le champ des financements actuels accordés aux petites entreprises émergentes. L’importance du projet et l’engagement de son porteur sont les deux principales conditions qu’il faut remplir pour bénéficier du financement.

Le gouvernement s’engage également à donner un nouveau souffle au programme « Intelaka » et à assurer sa pérennité, après que la crise sanitaire ait impacté les premières étapes de son lancement.

Afin de poursuivre la relance économique, de lutter contre le chômage et d’atténuer les effets de la crise actuelle sur l’emploi, le gouvernement envisage de mettre en place une batterie de mesures, offrant des opportunités, principalement pour les jeunes. Ce plan de relance, élaboré par le gouvernement, ambitionne de répondre aux besoins des citoyens et faire face aux difficultés confrontées par les acteurs économiques.

Ledit plan comprend des programmes innovants en faveur de l’emploi et des porteurs de projets innovants, outre le financement et l’accompagnement des petites et moyennes entreprises (PME).

Dans son programme, le gouvernement considère que le renforcement des piliers de l’État social est un levier essentiel pour la transformation économique, puisqu’il va contribuer notamment à la généralisation de la couverture sociale et des allocations familiales, et par conséquent à la lutte contre les disparités sociales et à la préservation de la dignité des catégories vulnérables.

Ces mesures, considérées comme prioritaires pour le gouvernement, sont de nature à soutenir le pouvoir d’achat des citoyens et à la relance de l’économie nationale.

Pour les non-diplômés ayant subi l’impact de la crise, le gouvernement propose, à partir de 2022 et pour une durée de deux ans, un programme de petits et grands chantiers publics dans le cadre de contrats d’intérim, au niveau des collectivités territoriales et en partenariat avec les associations et les coopératives locales, sans condition de diplôme. Ce programme permettra la création d’au moins 250.000 emplois directs d’ici deux ans.

Ces opportunités seront créées dans le cadre du service citoyen et de chantiers bénéfiques pour la société, aussi bien en milieu rural qu’urbain, garantissant ainsi un revenu minimum pour ceux qui ont perdu leurs moyens de subsistance. En milieu rural, ces opportunités s’inscrivent dans le cadre de la poursuite du programme de réduction des disparités spatiales.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.