fbpx
Journaleco
Journaleco.

HCP.. L’indice de la confiance des ménages stable

Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, montrent, globalement, que la confiance des ménages a connu une stabilité au quatrième trimestre de 2020 par rapport au trimestre précédent et une dégradation par rapport au même trimestre de l’année précédente. Au quatrième trimestre de 2020, l’indice de confiance des ménages (ICM) s’est ainsi, établi à 61,2 points au lieu de 60,6 points le trimestre précédent et 77,8 points le même trimestre de l’année précédente. Les composantes de l’ICM portent sur la perception par les ménages de l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière. Au quatrième trimestre de 2020, 59,8% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 27% un maintien au même niveau et 13,2% une amélioration. Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 46,6 points, contre moins 35,6 points au trimestre précédent et moins 20 points au même trimestre de l’année passée. Au cours des 12 prochains mois, 41,7% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 34% à un maintien au même niveau et 24,3% à une amélioration. Ainsi, avec moins 17,4 points, le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté le même par rapport au trimestre précédent, alors qu’il s’est dégradé par rapport au même trimestre de l’année précédente (moins 2,2 points). Au quatrième trimestre de 2020, 85% contre 6,7% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif à moins 78,3points contre moins 82 points un trimestre auparavant et moins 71,6 points un an auparavant. Au quatrième trimestre de 2020, 73,1% contre 11,8% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables. Le solde d’opinion de cet indicateur s’est ainsi établi à moins 61,2 points contre moins 63,5 points le trimestre précédent et moins 29,2 points le même trimestre de l’année 2019. Au quatrième trimestre de 2020, 61,9% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 33,6% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4,5% affirment épargner une partie de leur revenu. Le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à moins 29,1 points contre moins 31,5 points le trimestre précédent et moins 26,4 points l’année précédente. Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 46,6% contre 6,7% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté ainsi négatif et atteint son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008 avec moins 39,9 points contre moins 34 points au trimestre précèdent et moins 22,1 points au même trimestre de l’année précédente. S’agissant de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 23,2% contre 22,6% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière. Le solde d’opinion de cet indicateur s’établi ainsi à 0,6 point en amélioration par rapport au trimestre précédent (moins 11,9 points) et en détérioration par rapport au même trimestre de l’année précédente (15,9 points).

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.