fbpx
Journaleco
Journaleco.

Intelligence artificielle : L’AIDSMO organise un atelier prochainement à Rabat

L’Organisation arabe du développement industriel, de normalisation et des mines (AIDSMO) relevant de la Ligue Arabe tiendra, le 2 juin prochain à Rabat, un atelier de travail, en mode visioconférence, sur les effets économiques et industriels des applications de l’intelligence artificielle (IA) dans les pays arabes.

L’organisation de cet atelier régional émane de la volonté de l’Organisation de souligner l’importance de l’accompagnement des pays arabes des transformations mondiales à l’ère de la quatrième révolution industrielle, indique l’AIDSMO dans un communiqué.

Il s’agit également de répondre aux défis posés par les applications de l’IA, d’échanger les expériences entre les pays arabes dans le domaine de l’exploitation de cette technologie à leur service et d’en tirer profit d’une façon optimale en vue d’atteindre les objectifs du développement arabe technologique durable et inclusif, précise la même source.

L’atelier vise aussi à mettre la lumière sur le potentiel et les applications de l’IA, outre les changements radicaux qu’elle entraînera dans tous les aspects de la vie sociale, économique et technologique, ainsi qu’à inciter les pays arabes à intégrer ce type de technologie et à se préparer à l’ère de la quatrième révolution industrielle, ajoute le communiqué.

Cet évènement a également pour objectif de s’informer sur les mécanismes de transfert de l’IA, de sa domiciliation dans les pays arabes et de ses perspectives d’investissement, ainsi que de s’arrêter sur les défis qui accompagnent cette technologie et les effets de son usage.

Cet atelier est destiné notamment aux ministères de l’Industrie, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, aux centres de recherches industrielles et Offices de propriété industrielle, aux Universités et Instituts supérieurs, aux établissements intéressés par l’entrepreneuriat et incubateurs technologiques, aux propriétaires d’inventions et d’innovations, aux organisations arabes et régionales ainsi qu’aux Fédérations de chambres d’industrie et de commerce dans les pays arabes, conclut le communiqué.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.