fbpx
Journaleco
Journaleco.

La Fondation Jack Ma invite Nicolas Pompigne-Mognard à participer à la sélection des prochains héros africains du monde des affaires

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation Jack Ma a invité le fondateur et président d’APO Group, Nicolas Pompigne-Mognard à faire partie du jury de la demi-finale du prestigieux concours Africa’s Business Heroes 2021.

Nicolas se joindra à six autres membres du jury, qui devront réduire le nombre de 20 demi-finalistes à seulement dix candidats pour participer ensuite à une finale télévisée et gagner une partie du montant de la cagnotte de 1,5 million de dollars.

La Fondation Jack Ma a lancé le concours Africa’s Business Heroes en 2019. Le concours, qui en est à sa troisième année, a pour mission d’inspirer un nouveau mouvement d’entrepreneuriat africain en mettant en avant des hommes et des femmes locaux qui génèrent un impact positif au sein de leurs communautés et au-delà de celles-ci. La vision à long terme de la Fondation Jack Ma consiste à fournir des subventions, des programmes de formation et un soutien plus large auprès de plus de 100 entrepreneurs africains en une décennie.

Plus de 12 000 candidats issus de toute l’Afrique se sont inscrits au concours de cette année, et la demi-finale promet d’être la plus diversifiée de toutes celles déjà organisées, avec 11 pays représentés au sein d’une vaste gamme de secteurs commerciaux. 45 % des 20 demi-finalistes sont des femmes, et l’âge moyen du groupe est de 34 ans.

Le jury de la demi-finale examinera la vision de chaque entrepreneur, son plan d’affaires et sa capacité à expliquer clairement comment son entreprise peut avoir un impact positif sur sa communauté locale.

Nicolas et APO Group partagent l’engagement de la Fondation Jack Ma, qui consiste à défendre la nouvelle génération d’entrepreneurs en Afrique. En 2019, Nicolas s’est lancé dans une série de conférences dans certaines des plus grandes universités africaines. Il a évoqué l’entrepreneuriat, le commerce et le journalisme devant des étudiants en Ouganda, en Zambie, au Sénégal, en Éthiopie et en Afrique du Sud.

Nicolas est également membre de plusieurs conseils consultatifs, notamment : la Chambre de commerce Canada-AfriqueChambre de commerce Canada-Afrique, une organisation indépendante, sans but lucratif, qui entretient des liens étroits avec les gouvernements canadien et africain ; la Chambre africaine de L’énergieChambre africaine africaine de l’énergie, une organisation qui encourage une plus grande collaboration entre les gouvernements africains et le secteur privé dans tous les domaines de l’industrie énergétique ; l’Africa Hotel Investment Forum (AHIF), première conférence sur l’investissement hôtelier en Afrique ; et l’EurAfrican Forum, une plateforme orientée vers l’action visant à favoriser une collaboration plus étroite entre l’Europe et l’Afrique.

Fondée en 2007, la petite organisation était alors dirigée par Nicolas depuis son salon. APO Group est aujourd’hui devenu le premier service panafricain de conseil en communication et de distribution de communiqués de presse, fournissant des conseils stratégiques à des centaines d’organisations multinationales dans divers secteurs.

« J’ai pu constater par moi-même à quel point cela peut être difficile de prospérer en tant qu’entrepreneur en Afrique, mais cela n’en est que plus passionnant et extrêmement gratifiant », a déclaré Nicolas. « La Fondation Jack Ma offre une opportunité sans précédent aux entrepreneurs talentueux de tout le continent. Grâce à cette fantastique initiative, les finalistes auront la possibilité de faire connaître leurs idées à certains des meilleurs cerveaux commerciaux de la planète. C’est un privilège d’être invité à participer une fois de plus au merveilleux concours Africa’s Business Hero. »

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.