fbpx
Journaleco
Journaleco.

L’agence Fitch confirme la notation AAA de la BAD, avec perspective stable

L’agence de notation internationale Fitch Ratings a confirmé, le 22 juillet, la note de crédit à long terme AAA de la Banque africaine de développement (BAD), avec une perspective stable, en raison du «soutien extraordinaire» des actionnaires de la Banque.
L’agence de notation qualifie les politiques de gestion des risques de la Banque comme «conservatrices» et «excellentes», en harmonie avec des institutions similaires, à qui Fitch a attribué également un «triple A». Selon le communiqué de Fitch, «le risque de concentration est “faible”, les cinq expositions les plus importantes de la Banque représentant 32 % de son portefeuille total à la fin de l’année 2020».
«La Banque africaine de développement se félicite du fait que Fitch ait confirmé sa note AAA, avec une perspective stable, en dépit des défis énormes posés par la pandémie de Covid-19, a déclaré le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi A. Adesina. La Banque continuera de renforcer sa politique et sa pertinence fiscale en soutien aux pays africains à mesure que ces derniers seront confrontés aux répercussions mondiales et régionales de la pandémie. Tout en aidant les économies du continent à se repositionner dans l’environnement du Covid-19, nous maintiendrons également nos ratios prudentiels et des réserves adéquates.»
L’agence Fitch évalue l’exposition globale de la Banque aux risques comme «faible», en équilibrant le risque de crédit «modéré» avec une politique de gestion des risques «excellente», une «faible» concentration ainsi que des risques de marché et sur capitaux propres «très faibles».
«La confirmation de la note AAA de la Banque par Fitch témoigne du très fort soutien dont bénéficie notre institution, ainsi que de sa forte capacité de mobilisation de capitaux et de gestion des risques, a ajouté Bajabulile Swazi Tshabalala, première vice-présidente par intérim du Groupe de la Banque, chargée des Finances, et directrice générale du complexe financier. La confirmation montre également combien le mandat de la Banque en matière de politique publique est important, en particulier en ces temps très difficiles.»
La Banque africaine de développement a été saluée par Global Capital en 2020 pour l’émission réussie de son obligation sociale «Combattre le Covid-19» d’un montant de trois milliards de dollars américains. Il s’agit de l’une des nombreuses initiatives de l’institution visant à atténuer l’impact de la pandémie sur la vie des populations africaines et les économies du continent.
Le 15 juillet dernier, la Banque africaine de développement a émis, avec succès, un emprunt obligataire à cinq ans de 2,75 milliards de dollars.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.