Journaleco
Journaleco.

Le FMI souligne la résilience de l’économie marocaine face aux chocs, encourage les réformes structurelles

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a salué la résilience de l’économie marocaine face aux divers chocs lors des consultations de 2024 au titre de l’article IV avec le Maroc.

Selon le FMI, l’économie marocaine a continué de faire preuve de résilience en 2023 malgré les défis, avec une accélération de l’activité économique, une inflation en baisse et une réduction du déficit du compte courant, malgré la pénurie d’eau, le tremblement de terre et une croissance plus faible dans la zone euro.

Les administrateurs du FMI ont noté les progrès réalisés par le Maroc dans le respect des conditions de l’accord au titre de la facilité pour la résilience et la durabilité, ainsi que les efforts en cours concernant le programme national de l’eau et les plans pour atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Ils ont également souligné que le Maroc continue de remplir les critères pour la ligne de crédit modulable (LCM) en raison de ses politiques macroéconomiques et de ses cadres politiques institutionnels solides, ainsi que de son engagement envers les réformes.

Le plan ambitieux d’infrastructure du Royaume, notamment dans les secteurs de l’eau et de l’énergie, devrait stimuler l’investissement et la croissance à long terme, selon le FMI.

La mise en œuvre du programme de réformes structurelles, notamment la refonte des systèmes de protection sociale, de santé et d’éducation, se poursuit, souligne le communiqué.

Les administrateurs du FMI ont également salué les politiques macroéconomiques et les cadres institutionnels solides du Maroc, ainsi que sa politique monétaire, notant les progrès réalisés dans le renforcement de son cadre de surveillance et de réglementation financière.

Ils ont exprimé leur soutien à la « ferme détermination » du Maroc à mettre en œuvre des réformes structurelles, notamment la réforme des systèmes de protection sociale, de santé et d’éducation, afin d’améliorer l’équité et la qualité de l’accès et de soutenir le capital humain à long terme.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ceci se fermera dans 20 secondes