Journaleco
Journaleco.

Le Maroc Réitère son Engagement envers le Mandat de l’ONUDI

Le Maroc a réitéré son attachement au mandat, aux programmes et aux initiatives de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) lors d’une session à Vienne, lundi.
Azzeddine Farhane, ambassadeur du Maroc à Vienne, a souligné dans son discours l’engagement du royaume à continuer de soutenir les efforts de l’ONUDI pour accélérer un développement industriel inclusif et durable.
Lors de la 40ème session du Comité des programmes et des budgets de l’Organisation, Farhane a mis en avant le soutien constant du Maroc à la mission de l’ONUDI, soulignant son rôle dans la réalisation d’un monde libéré de la faim.
Il a également souligné la conviction du Maroc dans la mise en œuvre de la Stratégie africaine de l’ONUDI, adoptée en décembre 2023, comme une étape cruciale vers la promotion d’un développement industriel inclusif à travers le continent.
L’ambassadeur a insisté sur la nécessité d’une approche bien coordonnée et évolutive du développement industriel en Afrique, alignée sur l’objectif commun d’atteindre les objectifs de développement durable.
Il a également souligné l’impératif d’investir dans des technologies innovantes, durables et inclusives, positionnant l’ONUDI comme un facilitateur clé du progrès industriel grâce à la collaboration mondiale, au partage des connaissances et aux partenariats stratégiques.
Reconnaissant l’importance de la coopération Sud-Sud et de la coopération triangulaire pour le développement des pays, notamment en Afrique, Farhane a mis en avant le choix stratégique délibéré du Maroc en faveur d’une telle collaboration.
Concernant les projets de l’ONUDI au Maroc, il a souligné leur alignement sur les objectifs nationaux, axés sur la consommation durable, l’économie circulaire, l’efficacité énergétique et l’hydrogène vert.
Le Maroc est activement impliqué dans des actions favorisant une mondialisation équitable, notamment par des investissements substantiels dans l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, ainsi que par la reconnaissance de l’importance de la santé environnementale mondiale.
Farhane a conclu en soulignant le rôle crucial du soutien de l’ONUDI dans la mise en œuvre des politiques de décarbonation industrielle du Maroc, qui font partie intégrante de sa stratégie à long terme à faibles émissions de carbone 2050 et de son plan national climatique 2030.
Selon les données du ministère marocain de l’Industrie et du Commerce, la convergence opportune entre l’approche de l’ONUDI en matière de développement industriel et la vision déployée au Maroc dans le cadre du Plan d’accélération industrielle 2014-2020 a facilité des progrès significatifs dans le secteur industriel du pays.
Les projets du Plan d’accélération industrielle concernent la valorisation des déchets, le soutien aux écosystèmes de chimie verte, les plans de développement de villes intelligentes, la mise en place d’observatoires sectoriels et le renforcement des infrastructures de commerce électronique.
La réaffirmation du soutien du Maroc à l’ONUDI souligne ses efforts visant à promouvoir un développement industriel inclusif et durable, tant au niveau national que sur l’ensemble du continent africain, dans la poursuite d’objectifs de développement mondial partagés.
vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ceci se fermera dans 20 secondes