fbpx
Journaleco
Journaleco.

L’ENAM organise un symposium international sur l’eau dans l’aménagement des territoires de la région Marrakech-Safi

L’Ecole nationale d’architecture de Marrakech (ENAM), en partenariat avec la Maison de l’élu de la région de Marrakech-Safi, a organisé samedi dans la cité ocre, un symposium sur l’eau dans l’aménagement des territoires de la région. Cette rencontre se veut un espace pour réunir un large ensemble d’établissements nationaux ainsi que plusieurs acteurs associatifs et académiques à l’échelle nationale et internationale afin d’échanger les expériences et les expertises liées à la question de l’eau. Elle constitue également une occasion d’impliquer les étudiants-architectes dans différentes activités, qui s’insèrent en parallèle à leur cursus et au programme pédagogique de leur formation, afin de les sensibiliser à plusieurs thématiques sociétales qui interfèrent avec l’architecture.

Le choix de la question d’eau comme thématique centrale pour ce symposium n’est pas fortuit, mais constitue l’une des réponses choisies par l’ENAM pour montrer son intérêt et son implication active dans le chantier ambitieux de la Déclaration régionale de Marrakech pour l’eau, signée en janvier 2018.

Cette manifestation découle également du souci de l’ENAM d’accompagner la mise en œuvre des axes de la stratégie du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, portant sur la valorisation du patrimoine architectural et paysager, l’encouragement des cultures constructives écologiques et des pratiques éco-responsables, ainsi que la promotion de l’enseignement de la transition écologique dans les projets d’architecture et de paysage. Elle donnera ainsi lieu à plusieurs rencontres-scientifiques qui mettront en lumière différentes thématiques liées à l’eau d’un point de vue particulier, au sein d’une thématique environnementale plus large.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l’ENAM, Abdelghani Taïbi, a fait savoir que ce symposium, qui fait partie d’une série d’événements que l’école organise sur les thématiques de la durabilité, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, s’inscrit dans le cadre de la manifestation «Al Mi’mâr 5», prévue en mars prochain.

«Notre apport aujourd’hui est de déterminer s’il y a des impacts entre les secteurs de l’aménagement du territoire, de l’habitat et de la politique de la ville et les questions liées à l’eau, surtout avec le stress hydrique que connaît le Maroc, qui doit tous nous préoccuper et nous interpeller», a-t-il indiqué.

Ce symposium a été ponctué d’une série d’exposés traitant de sujets portant sur la «Situation et enjeux au Maroc», «La stratégie de l’eau dans la région de Marrakech-Safi», la «Cité-Jardin de Marrakech : faire connaître une tradition séculaire» et «L’intégration de l’eau dans les projets de paysage : retour d’expérience sur des exemples internationaux» ainsi que d’une table ronde autour de «L’eau dans les territoires urbains et ruraux».

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.