fbpx
Journaleco
Journaleco.

L’OADIM signe un accord de coopération avec la CEI

L’Organisation arabe pour le développement industriel, de normalisation et des mines (OADIM) est en passe de signer un accord de coopération avec la Commission électrotechnique internationale (CEI).

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la coopération avec les organisations régionales et internationales en vue de renforcer la compétitivité des économies arabes, indique un communiqué de l’OADIM.

La conclusion de cet accord avec la CEI, basée à Genève, est prévue en marge des travaux de la 56ème réunion de la Commission supérieure arabe de normalisation qui se tiendra les 29 et 30 septembre prochain, précise la même source.

En vertu de l’accord, la CEI accordera à l’OADIM l’accréditation pour l’adoption des normes, sur le plan régional, conformément au guide ISO/CEI 21-1.

Et de rappeler que l’OADIM et la CEI avaient scellé en juin 2016, un engagement en vue de promouvoir la normalisation internationale dans les secteurs électrotechniques, en vertu duquel il a été procédé à l’identification des besoins des pays membres de l’Organisation dans le domaine de la normalisation, en vue de leur apporter le soutien nécessaire.

Le directeur général de l’OADIM, Adil Al-Saqr, a relevé que cet accord s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux organisations à travers l’échange des informations et la sensibilisation à l’importance des normes internationales émises par le CEI en vue d’obtenir des produits sûrs et de haute qualité.

L’accord permettra aussi aux pays membres de renforcer leur présence au sein de la CEI et de bénéficier ainsi de ses services notamment en ce qui concerne l’adoption des normes conformément au guide ISO/CEI 21-1, selon les besoins de chaque pays, a souligné M. Al Saqr, cité dans le communiqué.

Il a, de même, noté qu’à travers cette initiative, l’OADIM veille à renforcer son ouverture sur l’environnement régional et international, et de créer des opportunités de collaboration, pour servir les intérêts des pays arabes et les aider à mettre en œuvre leurs stratégies.

Le DG de l’OADIM a en outre relevé que l’accord est de nature à aider l’organisation à accomplir ses missions dans le renforcement de la compétitivité des économies arabes dans les domaines de l’industrie, l’énergie, la normalisation et les mines.

La CEI est l’organisation internationale de normalisation chargée des domaines de l’électricité, de l’électronique, de la compatibilité électromagnétique, de la nanotechnologie et des techniques connexes. Elle veille à assurer la sécurité, l’efficacité, la fiabilité, la compatibilité des technologies électriques, électroniques et de l’information afin de promouvoir le commerce international et de faciliter l’accès à l’électricité, ainsi que de créer des conditions favorables pour un monde plus durable.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.