fbpx
Journaleco
Journaleco.

Lydec: un chiffre d’affaires de 1,88 MMDH au 3e trimestre 2021

Le chiffre d’affaires (CA) de Lydec a atteint 1,88 milliard de dirhams (MMDH) au titre du troisième trimestre 2021, en hausse de 2,1%, par rapport au T3-2020.

Cette performance s’explique par une hausse des recettes de travaux et une légère augmentation des ventes de fluides, précise Lydec dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels.

« Toutefois, les ventes de fluides, toujours impactés par l’effet de la pandémie, restent au-dessous du niveau constaté au troisième trimestre de l’année 2019 (-1,05%) », fait remarquer la même source.

Au niveau de l’activité Électricité, le CA au cours du T3-2021 s’est établi à 1,13 MMDH, en légère hausse de 0,2% par rapport à la même période de l’année précédente, mais en retrait de 3,8% comparativement à 2019.

En volumes, les ventes d’électricité affichent la même tendance avec une hausse de 0,6%, grâce à la croissance des volumes des industriels de 2,5% avec la reprise progressive de leurs activités par rapport au T3-2020, sans néanmoins retrouver le niveau d’activité de la même période en 2019.

Les ventes de l’électricité aux administrations ont affiché une baisse de 7,3%, expliquée notamment par le décalage de la rentrée scolaire et universitaire de septembre à octobre 2021, alors que les ventes aux particuliers ont stagné par rapport à la même période 2020.

Sur les neuf premiers mois de l’année, les volumes vendus de l’électricité sont en avance de 4,3%, soit un CA électricité en croissance de 3,9%.

Concernant l’Eau potable, le CA au T3-2021 a atteint 387 millions de dirhams (MDH), en légère évolution de 0,1% par rapport au T3-2020.

Les volumes vendus enregistrent une croissance de 0,7%, due principalement à, une hausse des ventes aux particuliers de 2,7%, sous l’effet de la croissance du nombre de clients résidentiels et de la hausse de la consommation unitaire pendant la période d’été, ainsi qu’une baisse des ventes aux administrations (-9,4%) et aux industriels (-2,2%).

En cumul, les volumes vendus de l’Eau potable ont progressé de 1,7%, à fin septembre, soit un CA eau en progression de 1,6%.

Les investissements de la Gestion Déléguée au cours du T3-2021 se sont situés à 239 MDH, en retrait de 12,4%. En cumul depuis le début de l’année, ces investissements affichent une baisse de 19% avec un montant de 524 MDH.

« Ceci est principalement dû aux fortes précipitations qui ont concerné la ville de Casablanca en début d’année et des retards de mise en œuvre d’autorisations administratives », explique Lydec.

Le niveau d’endettement net à fin septembre, lui, s’est établi à 1,23 MMDH, en diminution de 14,2% par rapport à l’année écoulée, ajoute Lydec qui fait état du renforcement de son plan de recouvrement de l’ensemble de ses créances et principalement celles engendrées par la crise sanitaire.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.